Partagez | 
Sentos dit l'Oeil
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 189
Date d'inscription : 30/04/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 0
Pièces d'or: 0

MessageSujet: Sentos dit l'Oeil    Jeu 30 Avr - 18:27
SENTOS
« Voir c'est pouvoir »
♦ Age : 21 ans
♦ Surnom : L’Œil
♦ Sexe : Masculin
♦ Race : Humain
♦ Alignement : chaotique mauvais y parait
♦ Lieu de naissance : Un village quelconque de Liones
♦ Groupe : Autres
♦ But : Dans l’immédiat, se mettre à l’abri du besoin

CAPACITE
Il est né avec l’étrange particularité physique d’avoir trois yeux et non deux. Ouah quel pouvoir fantastique ! Eh bien il en a plus de trois des globes oculaires. En fait, il en a des tas. Une bonne centaine, et s’il en perd un, un autre ne tarde pas à le remplacer. Il possède également l’étrange capacité de pouvoir faire sortir ses yeux de son corps et de les fixer à n’importe quelle surface vivante ou non. Ça se révèle très utile pour l’espionnage. De plus, ses yeux ont des capacités magiques qui les rendent plus performants que ceux d’humains normaux ne vous étonnez pas s’il voit dans le noir, à travers un mur ou encore à plusieurs centaines de mètres de distance à la perfection. Rien n’échappe à son regard.

A part ça, il n’est pas particulièrement ni puissant, ni bon magicien. Il est assez agile et rapide, mais pas de quoi fouetter des chatons. Il n’est pas particulièrement bon combattant non plus. Il sait vite fais se servir d’armes blanches standards.


DESCRIPTION PHYSIQUE
La première chose qu’on remarque chez Sentos, c’est qu’au niveau de la taille il flirt avec le mètre 40. Ça fait de lui ce qu’on appelle communément un nabot. Il n’a pas l’habitude de voir les gens de plus de 10 ans de haut. Pour ce qui est du reste de la carrure, il s’entretient le bougre du coup il arbore une musculature svelte mais efficace. La gonflette c’est pour les péteux !  Par contre, il a un dragon tatoué sur le bras gauche. Ça, ça faut péteux !

La deuxième chose qu’on remarque immédiatement c’est son troisième œil posé sur son front. Pour être plus discret en général, il le cache sous des bandages ou sous ses cheveux. Sinon les gens le regardent un peu de travers.  Ce qui est le plus étrange, c’est que son troisième  œil est d’une couleur différente de ses deux autres. Là où ses deux yeux sont écarlates comme des rubis, le troisième est violet comme une améthyste. Il est également capable de faire apparaitre des yeux ailleurs sur son corps, ce qui est encore plus dérangeant et inhabituel à voir. Mis à part ce détail plus que notable, son visage est plutôt normal. Il a des traits plutôt jeunes voire juvéniles. Un nez assez fin mais des joues légèrement rondes. Il arbore le plus claire de son temps une moue ennuyée. Il n’est pas très souriant et ça lui donne un air pas super sympathique. Il a bien souvent l’air blasé. Mais quand il lui arrive de sourire, ce sera souvent à vos dépends, d’un petit sourire carnassier qui annonce rien de bon. Ce nabot a des cheveux noirs mal peignés. En effet, il a une bonne tignasse en panache. Se coiffer c’est vraiment trop chiant. Ça lui donne un air de petit être teigneux tout hirsute.

Il porte le plus souvent des vêtements noirs question de discrétion… Et de style aussi. Il cultive son aspect petit brun ténébreux. L’armure est bannie chez lui. En même temps, va trouver une armure pour un nabot. En plus ça coute trop chère. Et puis ça te fait perdre trop de vélocité, de discrétion et d’agilité. Non l’armure c’est un truc de combattant alors que lui c’est un espion. C’est aussi pour ça qu’il est fringué de façon assez simple. Pour pouvoir se fondre un peu plus dans la masse vu qu’il n’aime pas du tout cette sensation que tout le monde le regarde comme le vilain petit canard.
DESCRIPTION MENTALE

Sentos est ce qu’on pourrait appeler pas très poliment : un vrai petit enfoiré !
Voilà ! C’est tout ce qu’il y a à dire. Naaaan je déconne ! Des choses à dire sur son compte, il y en a un paquet. Tout d’abord, commençons par les qualités. Vous allez voire ça va aller vite par ce que des qualités il en a pas des masse. Il est d’une franchise à couper le souffle. Il n’hésite pas à dire ce qu’il pense. Du coup ça fait de lui quelqu’un d’assez indélicat. S’il te trouve pas beau, il va te le dire cash et sans concession. De même, il n’a qu’une seule parole. Question de principe. Quand il est engagé à faire un truc, il le fait jusqu’au bout. Vous vous rendez compte pour les affaires l’horreur que ce soit d’avoir une réputation de type qui ne respecte pas sa parole. Par contre, là où c’est un gros enfoiré c’est qu’il n’éprouve strictement aucune honte à avoir un contrat avec deux nations ou deux groupes ennemis. S’il peut bouffer à plusieurs râteliers, il le fera. En effet, ce petit enfoiré n’a strictement aucune attache et n’a aucun problème à vendre ses services pour une personne ou une autre. Après, il n’est pas débile non plus. Il ne va pas prêter main forte à des gens qui veulent anéantir toute trace de vie sur Britania.  Ce serait mauvais pour les affaires. Sentos c’est une petite enflure vénale. Il est capable de faire des trucs pas possible pour du fric. Ce qui est le plus étrange c’est qu’il n’est pas particulièrement avare par contre alors que souvent ces deux défauts vont bien ensemble. Lui il ne tient pas forcément à le garder son fric. Le fric, c’est fait pour être utilisé. Puis en bon businessman qu’il est, il sait qu’investir ça rapporte toujours. A noter également que c’est le roi des enfoirés mais qu’avec les personnes qu’il apprécie, il ne fait pas de crasse. Ils se comptent sur les doigts d’une main ces gens-là.

Ce  nain a également tendance à ne pas accorder sa confiance facilement. Il est même presque paranoïaque. Il sait se dont lui est capable et a depuis toujours la capacité de découvrir assez facilement ce que les gens lui cachent. Du coup, il a depuis son plus jeune âge su qu’on ne peut pas faire confiance aux autres. Et puis encore une fois, lui non plus n’est pas vraiment digne de confiance vu qu’il est capable de vous espionner pour le compte d’une personne pas forcément recommandable. Et le pire, c’est qu’il le fera avec un plaisir assez malsain. Sa grande curiosité le pousse à essayer de savoir des choses sur les gens. Donc espionner est vraiment une chose qu’il aime faire. Fouiner et découvrir des secrets est sa passion. Il est vraiment atteint d’une curiosité malsaine par ce qu’il se contrefout des sciences, des connaissances. Sa curiosité n’est attirée que par les ragots. Plus on cache un truc, plus il veut le savoir. Il est d’ailleurs chiant par ce que s’il sait que vous lui cachez un truc, il va vous harceler pour tout savoir.

Notre nabot a aussi une personnalité globalement assez effroyable qui ne le rend pas facile à vivre. Il n’est pas orgueilleux mais il se prend pas pour de la merde disons. Disons plutôt qu’il est conscient de ses forces et de ses faiblesses. Il est donc assez réaliste et sait qu’il ne pourra pas tenir tête à un Grand Chevalier Sacré. Par contre il aura un peu tendance à prendre les gens pour des cons en étant assez souvent sarcastique. Et puis il ne se laisse vraiment pas marcher sur les pieds. Si tu lui cherche les embrouilles, il va trouver un moyen de t’enculer tôt ou tard. Ce n’est pas un bourrin, il ne va pas foncer dans le tas s’il a un problème. C’est plutôt un fourbe. Il ne pense pas que se battre est la meilleure solution pour arriver à ses fins mais s’il faut y aller, il ira se battre.  Le brun est quelqu’un de relativement pragmatique Il ne fera pas quelque chose s’il pense que ça ne lui apportera rien. Par contre, il voit au long terme. Si une action peu arranger quelqu’un qui l’aidera tôt ou tard mais que lui n’a aucun intérêt à faire ça, il va quand même le faire. Ça peut toujours être utile d’avoir une personne prête à te rendre un service.

Bref. Je vous l’avais dit que c’est un vrais p’tit connard ce mec !

HISTOIRE
Chapitre 1 Brianor :
Une nuit, j’arrivais dans un village. J’étais affamé et fatigué de ma journée d’errance. J’étais bien content d’arriver  dans un village. Trois jours que j’errais en pleine nature. Je déchantais vite en me rendant compte que le village était déserté. Je me rendis compte qu’un attroupement de paysan avait lieu non loin du village. En pleine nuit, des dizaines de torches levées sont faciles à voir. Je me dis qu’on ne déplace pas les ¾ de la populace d’un village pour rien et curieux, je décide de m’y rendre. Quelle fut ma surprise lorsque je me rendis sur cette butée où s’étaient rassemblés les villageois qui beuglaient comme des vaux. Et après on se demande pourquoi je suis peu sociable. Ces pauvres fous étaient en train de préparer un autodafé pour un nourrisson ! Un nourrisson ! Il devait tout juste naitre puisqu’ils n’ont même pas pris la peine de lui raccourcir le cordon ombilical. Une vieille femme qui semble  menée la foule prononçait des incantations et s’apprêtait à jeter l’enfant qui pleurait à s’en arracher les cordes vocales dans un bucher pendant qu’une femme épuisée, certainement la mère de l’enfant, subissait ce qui ressemble à des rites de purification. J’intervins pour sauver ce pauvre enfant en l’arrachant des mains de cette vieille femme aux allures de prêtresse tribale  sans comprendre la raison de leur colère. J’essaie de calmer les pleurs de l’enfant alors que la foule reste là, sans rien dire à m’observer. J’essaie de savoir ce qui se passe dans ce village de démens à la fin.

- Etes-vous devenu fous ? Sacrifier ce pauvre enfant innocent !
- Ce n’est pas un enfant. C’est un démon ! Regarde son front étranger !

J’obtempère. Je découvre alors un 3° œil posé sur le front de l’enfant. Cette vision me surprend mais j’en ai vu d’autres. Ces villageois alors ! A peine ils voient un truc anormal qu’ils crient à la sorcière et aux démons ! Ce n’est qu’un enfant. Un enfant né avec une morphologie des plus étranges mais un enfant tout de même. J’ai beaucoup voyagé et j’ai vu plus fou encore. Je parviens à calmer la foule à une condition… Que j’éloigne cet enfant. Ils refusent de dialoguer ou de comprendre. Ma seule solution est de tourner les talons et laisser ces villageois tuer cet enfant ou de quitter le village avec ce bébé. C’est ainsi que je finis ma nuit sur la route, toujours aussi fatigué, avec un enfant à charge en prime.

Chapitre 2 : Colras
La personne la plus étrange que j’ai vu dans ma vie. C’est certainement ce magicien errant avec un môme à trois yeux. Brianor qu’il s’appelait. Et le môme c’était un truc genre Sentos.  Ouais c’est ça. Sentos. Pourquoi ils étaient étranges ?! T’as déjà rencontré un magicien avec un gamin à trois yeux toi ? Brrr ! Ce gosse me faisait froid dans le dos ! Et je ne suis pas le seul d ‘ailleurs. Ils passaient souvent par ma taverne. Ils vivaient dans une cabane dans les bois. Il venait souvent faire des achats et vendre ses services en tant que magicien. Il vagabondait dans la région. Biranor était un homme bon. Il ‘m’avait raconté un jour comment il a ramassé Sentos. Et puis il utilisait souvent sa magie au service des autres. Non c’était un type bien. Je ne peux pas en dire de même de ce gamin. Toujours à te regarder d’un air étrange avec ses trois yeux. Et puis, personne n’osait en parler mais tout le monde le voyait. Il avait des yeux partout qui apparaissaient et disparaissaient de temps en temps. Et puis le pire c’est que ce gosse, quand il parlait c’était que pour dire des trucs dérangeant mais des trucs vrais. Plusieurs fois à cause de lui des clients se sont battus. Il balançait que l’un trompait sa femme avec celle d’un autre ou qu’un tel volait de l’argent à son maitre. Non… un vrais nid à ennuis ce gamin.

Chapitre 3 : Sentos
J’ai jamais compris pourquoi les gens m’en voulaient de dire ce qui est vrais. Quoi ?! C’est la vérité ! Diffamer ça se fait pas mais dire des trucs vrais, c’est dans l’intérêt commun. Mon père se faisait souvent emmerder avec ça. Un coup c’est un tel qui vient lui dire de museler, un coup c’est un autre qui lui dit de plus me ramener dans les environs. Nan franchement les gens sont des connards. Et puis les gosses c’est les pires. Et v’la que j’me moque et v’là que je te jette des cailloux et v’là que je te traite de démon ! Du coup je n’hésitais pas à leur faire peur ou leur jouer de sales coups mais du coup c’était leurs parents qui me tombaient dessus. N’empêche, j’ai dès mon plus jeune âge pu constater à quel point les gens cachent des choses et surtout à quel point ils les cachaient mal. En grandissant, je me suis dit que ce serait un bon moyen de gagner ma vie et de me faire respecter. Ce n’est pas que je n’aime pas la vie d’hermite que j’avais avec mon père. C’était sympa. Il m’apprenait à me servir de mon don et j’étais toujours heureux avec lui, j’ai jamais manqué de rien. Le souci c’est que ça devient vite chiant. Le problème c’est que les gens continuent de pas super bien te traiter tant qu’à leurs yeux tu n’es rien de particulier. Ta vie ne vaut rien. Et étrangement, quand t’es riche ou crains, les gens te font plus chier. Ils te détestent tout autant mais ils ne t’emmerdent pas.

Chapitre 4 : Emilia
Sentos n’est pas quelqu’un de foncièrement méchant. Il était même plutôt gentil avant. Je le connais depuis que je suis toute petite. Il venait souvent à la taverne de mon père. Tout le monde le trouvait étrange, moi ça ne me choquait pas. Il était juste un peu trop sincère je pense. Mais avec les années, il a changé. Quand il devait avoir autour de 10 ans, il a commencé à devenir égoïste et il faisait des mauvais coups. Il avait mis au point une sorte de business. Il extorquait de l’argent ou des choses qu’il voulait aux autres enfants du village en échange de son silence sur des choses qu’il avait vu. Moi il ne m’a jamais rien fait mais je n’aimais pas trop voire comment un garçon gentil, juste un peu trop franc, a vite commencé à devenir froid, distant, vénal et calculateur.  En plus, à cette époque, son père a commencé à tomber souvent malade et ne le retenait plus du tout. La santé de ce pauvre homme ne cessa jamais de se dégrader jusqu’à ce qu’il s’éteigne. Une fois que son père est mort de maladie, il est parti de la région pour ne plus jamais revenir comme si plus rien ne le retenait ici. Il devait avoir 17 ans à l’époque. La seule trace qu’on a encore de lui c’est l’œil qui se trouve près de la tombe de son père que l’on peut voire de temps en temps. C’est la preuve qu’il n’est pas si méchant. Il continue d’observer la tombe de son père.

Chapitre 5 : Dofner
J’ai jamais vu un gosse comme ça. Il se pointe un jour et me dit qu’il veut que je le forme au combat. Bon… je suis instructeur et il avait de quoi payer alors je me suis occupé de le former. Enfin, je veux dire qu’il était juste louche ce jeune. Je me demandais surtout d’où il sortait autant ‘argent. D’autant qu’il n’a pas le profil de mes clients habituels. D’habitude j’entraine des enfants de seigneurs. Des gens de ce style. Mais jamais un jeune de 15 ans vivant seul comme un vagabond en bordure de la ville. Et puis le plus louche c’est quand j’ai voulu savoir par curiosité pourquoi il voulait savoir se battre. Il m’a répondu :

- Je risque d’avoir à faire à des types plutôt dangereux à l’avenir, j’aimerais savoir me défendre.

Après, il faisait preuve de bonnes capacités. Quand je l’ai laissé, il aurait pu entrer au service de l’ordre des Chevaliers Sacrés. Il aurait fait un bon écuyer je pense. Mais il était vraiment louche ce gosse. Il a jamais enlevé son bandeau sur le front par exemple. Comme s’il cachait quelque chose en dessous.

Chapitre 6 : Richard
Je sais que pour nous les géants, tous les humains semblent petits mais alors lui… Quel petit enfoiré ! Je vous jure ! J’ai jamais vu un nabot avec autant de cran ! Un jour, il débarque à Camelot et annonce haut et fort à quiconque veut le savoir et même ceux qui veulent pas le savoir, qu’il a des informations compromettantes sur les chevaliers sacrés et qu’il les vend au plus offrant. Tout le monde l’a envoyé gentiment chier et il s’est cassé. Pas 6 mois plus tard, qu’est-ce qu’on entend dire ? Ce petit fumier vend des informations sur Camelot aux chevaliers sacrés de Liones. Naturellement les hauts gradés envoient un chevalier pour l’éliminer mais le chevalier revient avec le nabot à camelot et relance son offre. Il dit que c’est soit on lui achète ses informations, soit on le tue. Naturellement on commence par vouloir le tuer ce sale petit rat. Et devinez ce qu’il balance à la hiérarchie.

- A votre place je ne ferai pas ça. Vous savez que si je meurs Liones aura toujours des informations stratégiques sur vous mais que vous, vous aurez rien. Franchement, me tuer ne vous apportera rien.
- On peut trouver des moyens de te faire parler sans rien débourser.
- Ce ne serait pas malin non plus. Je peux être un très bon partenaire commercial vous savez. Je suis une vraie mine d’information ! Le meilleur espion de Britania !
- Et tu accepterais d’entrer à notre service exclusif ?
- Désolé mais ce sera non ! je tiens à mon indépendance. La liberté d’entreprendre vous connaissez ?!

Naturellement il s’est pris quelques coups et il est passé à la question avec une attitude comme ça. Par contre, ils ont fini par le délivrer. Tout ce que je sais c’est que depuis ce jour, il vend régulièrement ses services à qui veut bien les acheter. Il se dit le meilleur pisteur, espion et informateur de Britania. Personnellement il me fait rire par ce qu’il faut être couillu pour faire ce genre de choses. Jouer l’agent double avec la moitié de Britania ! Il manque pas d'air en tous cas et ça me fait bien rire.
Codé par Heine © Tout droits réservés
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 189
Date d'inscription : 30/04/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 0
Pièces d'or: 0

MessageSujet: Re: Sentos dit l'Oeil    Ven 1 Mai - 22:21
Finito !

Bonne lecture. En espérant que ce soit pas trop à chier! ^^
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: Sentos dit l'Oeil    Sam 2 Mai - 15:33
Sentos

Bienvenue et heureux de voir encore une fiche terminée ! C'est que le forum commence petit à petit à prendre de l'ampleur et c'est cool ! o/

Bon eh bien on a droit à une petite enflure qui n'est pas du genre à faire tater d'une quelconque lame. C'est cool et ça change un peu des bourrinas et autre génies du crimes préparant des plans machiavéliquement compliqués.

Des longueurs classiques.

Un style assez intéressant pour l'histoire, mais qui va être un peu bousillé par l'énorme défaut : les fautes. Y en a vraiment, des fautes inattentions, des fautes de français, des phrases mal tournées, etc

Néanmoins le reste permet de contrebalancer un minimum et voilà la note finale. Validé, amuses toi bien ! ^^

♦ Longueur : 80/150
♦ Orthographe : 100/200
♦ Originalité : 300/450
♦ Qualité : 120/200
♣ Total : 600/1000
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sentos dit l'Oeil    
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "vieille copine " oeil au beurre noir
» clin d oeil a mon pote et son groupe caldonia
» Regarder avec l'oeil droit ou avec l'oeil gauche?
» Creation Graphique [Clins d'oeil a Lutine]
» Problème à l'oeil gauche


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: