Partagez | 
Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)
avatar
Messages : 31
Points Hawk : 169
Date d'inscription : 12/04/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 3000
Pièces d'or:

MessageSujet: Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)   Mer 29 Avr - 19:57
Isolée du reste du royaume, une petite forêt aux arbres gigantesques dite magique s'était installée depuis bien des années. Selon les rumeurs, diverses créatures plus excentriques les une que les autres y vivaient. Plus ou moins grandes, effrayantes, voir dangereuses, seuls des suppositions pouvaient être faite sur la fauve de ce lieu. Les ragots s'amplifiaient à en devenir incohérents et absurdes. Les rares personnes à en revenir en vie n'osait parler de leur découverte. En vie? La bonne majorité des aventuriers disparurent. Personne n'entendit parler de nouveau d'eux. D'ailleurs quand des disparitions inexpliqués arrivaient dans des villages les plus proches (mais tout de même éloignés de la forêt), des forces inconnus et malveillantes venant de ce lieu, étaient mises en cause. L'attitude des revenants laissaient perplexes. Leur visage peint par la peur, leurs membres tremblants, leur teint pâle cadavérique, attiraient les craintes et la terreur mais aussi, la curiosité des plus téméraires.. Qui finissaient à leur tour ainsi. Les mots manquèrent pour exprimer leur expérience. Danger ou merveilles cachées?

Une journée radieuse. L'astre de feu s’élevait avec grâce dans un ciel pur. Chaque recoin du sol éclairé de ses doux rayons semblait être plus verdoyant, plus fertile que le reste. Une délicate brise s'engouffrait dans le feuillage des imposants arbres, peuplant la forêt. Les bruissements résonnaient dans cet endroit désert. Aucun être vivant sauf certains végétaux occupaient ce semblant de paradis. Il était loin d'être comme les rumeurs marmonnaient aux quatre coins de Camelot. Sans y avoir mis les pieds, le peuple le décrivait comme des bois sombres manquant cruellement de lumière, habité par des monstrueuses bêtes sauvages assoiffés de sang. Les détails donnés restaient vagues et parfois même ridicules. En apparence, la forêt semblait plutôt classique, accueillante. L'aurait on trompé? En effet, après de nombreuses recherches, la magicienne décida de s'y aventurer. Les ragots lui paraissaient donc faux face à la vision charmante de ce lieu féerique. Enfin, on ne pouvait faire confiance à des humains banaux.

A l'époque, les informations auraient été vérifiés avant de parvenir à ses oreilles mais ici.. Plutôt maintenant, elle n'avait pas d'apprenti ni de sous-fifre qui acceptait de faire le sale boulot. Si Merlin désirait tel ou tel chose, il fallait qu'elle se débrouille par elle même. Enfin, la curiosité la menait ici. Ou l'envie de découvrir des créatures rares? Si, en effet, personne n'osait s'aventurer en ces lieux ou en ressortait que rarement, ce qu'ils cachaient un secret? La curiosité, le désir de connaissance, l'ennui conduisaient ses pas à travers la nature sauvage. Ses hautes bottes eurent l'utilité de protéger la délicate peau pâle de ses longues jambes des ronces. Aucun chemin n'était tracé à l'avance. Merlin se le traçait donc d'elle même. Pourquoi s'embêter avec d'inutiles herbes? Celle ci ne pensait pas. Non pas que la magicienne s'était pris d'une soudaine affection pour les êtres pensants mais elle n'aurait aucune pitié à piétiner de vulgaires herbes, recouvrant le sol. Au moins, si la forêt dite magique, parfois vivante, l'était vraiment, elle prendrait cela comme une agression? Tant mieux. Elle commençait à s'ennuyer ferme. Il fallait bien faire bouger les choses.. D'une manière ou d'une autre.

Son regard doré examinait la moindre partielle, le moindre détail de son environnement à la recherche d'un indice, la menant à son but, plutôt vague pour le moment. La prochaine fois, elle penserait à se renseigner d'avantage ou engager une personne pour aller en repérage à sa place. Là, elle semblait simplement perdue au milieu d'un désert tropical, aucune créature à examiner, juste des végétaux et encore des végétaux, à en devenir fou. A sa dernière connaissance, elle était une magicienne à la recherche d'une occupation et non une botaniste. L'étude des espèces magiques ou non mais rares l'aidait à mettre au point de nouveau sort ou même juste l'occuper. Un soupir agacé traversa vulgairement les lèvres de la demoiselle qui se laissa tomber avec la délicatesse d'un éléphant sur un tronc. Au vu des traces laissées, une bête sauvage assez grosse et forte avait du le faire tomber. Au moins, l'humaine pouvait profiter d'un siège sale et couvert d'une matière végétale étrange. La déception pouvait se lire sur son visage alors qu'elle posa son coude sur sa jambe et ainsi appuya sa tête contre sa main, une position confortable pour lui permettre de réfléchir et échafauder un plan. Jamais, la magicienne ne rentrerait au château du roi bredouille.

Ses paupières fermés, elle semblait être une statue sans vie incorporée au paysage et à la sombre réputation de la forêt. Tout le monde la connaissait à Camelot, voir une personne paraissant à moitié morte ici, serait presque normal. Presque. Merlin faisait autrefois partie des Nanatsu. Pouvait elle vraiment périr à cause d'un simple ramassis de stupides végétaux? Une personne quelconque y croirait elle vraiment? Impossible. Pourtant, le manque total d'action énervait profondément la magicienne. Comme si une personne cachée dans l'ombre s'amusait d'elle. L'humaine détestait être manipuler par un autre, encore plus par un être qu'elle jugeait inférieur. La nature ne l'était elle pas face aux races aux apparences humanoïdes? Et encore, Merlin était une magicienne réputée dans le monde entier de Britannia! Raison de plus pour ne pas se laisser faire ni revenir bredouille. Son temps était précieux. Elle ne pouvait pas se permettre de le gâcher à tout va ainsi.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)   Jeu 7 Mai - 10:42
LIVRE 1 - CHAPITRE N°2
« Une forêt, un cobaye, une expérience »
Heine Rammsteiner et Merlin
Les murs sont tachetés, ensanglantés,
Tout retourne à son état original.
Un jour, peut-être, cela va-t-il changer,
Après tout, n'est-il pas un individu marginal ?

Tel l'ermite s'abandonnant à la solitude et au bien-faits du monde libre, Heine avait décidé de laisser tomber ses contemporains pour se reposer. Les journées étaient de plus en plus difficiles, sa souffrance et sa folie atteignant de véritables piques de dangerosités. Bien que ses rires et ses cris semblaient montrer un certain plaisir dans cet art qu'est le meurtre de masses, l'empoisonné ne prenait pas réellement le plus grand des plaisirs à servir de faux à une mort un peu trop heureuse de faire son boulot. N'être que le jouet d'une personne aux idéaux bien trop loin des siens n'était pas vraiment une sinécure ni un grand honneur pour le chien errant, qui, actuellement, cherchait surtout à faire disparaître cette odeur et ce goût de sang omniprésent.

Le choix se porta alors sur une petite forêt, d'un royaume qu'il ne connaissait pas. Camelot, selon les panneaux jonchant la frontière. Panneau qu'il ignora assez radicalement, ces histoires de châteaux, de rois et de chevaliers lui passant un peu au dessus de la tête. Après tout, quand on est un tueur, on n'est pas réellement du genre à aller se présenter à la première caserne pour enfiler une bien belle armure, armure qui au passage serait surement chiante à porter. Bref, cette forêt avait l'avantage d'être habitée que par quelques rares animaux, étant surtout le foyer de nombreuses plantes et autres arbres. Au moins, sa tête n'effraiera pas quelques fleurs, et il pourra dormir sans être dérangé...

C'est ce qu'il fit. Fermant les yeux, laissant son corps s'abandonner dans les bras de Morphée. Une nuit sans rêve, dont la douceur égalait la lumière d'une lune pleine. Le fait de ne pas avoir affaires à une quelconque vision durant son repos était particulièrement bénéfique. D'habitude, ses nuits sont remplis de multiples flash sombres et horrifiques, brouillant le saint repos réparateur et l'empêchant d'être de bonne humeur au réveil. Cette forêt avec un effet particulièrement agréable sur lui, il le ressentait et mieux que ça, il l'appréciait.

A son réveil, il s'étira et bailla, profitant des quelques rayons de soleil s'échappant difficilement des nombreux feuillages cachant le ciel aux yeux du haut-dragon. Il regarda autour de lui, étonné de voir ces hydres de poison postées autour de lui, telles des gardes, des chiens à l'affût de la première personne cherchant à attaquer le grand maître donneur de croquettes. D'un soupir, il abaissa sa main, les hydres disparaissant pour former une petite boule de poison qui rentra par la manche de Heine, avant de disparaître.

Cette précaution qu'il activait sans même s'en rendre compte avait commencé quand des habitants d'une ville proche avait commencé à s'aventurer dans les parages. Durant certains moments de folies, Heine les tuait sans s'en rendre compte. Il ne savait pas si cela avait une bonne ou une mauvaise influence et il s'en fichait. Ils devenaient simplement du composte pour la forêt, ce n'était peut-être pas si mal en fin de compte. Grommelant, il fut ramené à la réalité par une aura étrange, celle d'un être humain, mais avec une puissante dépassant largement celle du péquenot moyen. Il décida de la suivre, cachant légèrement sa propre énergie, bien qu'avec un peu de concentration elle était perceptible facilement.

Spoiler:
 

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
avatar
Messages : 31
Points Hawk : 169
Date d'inscription : 12/04/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 3000
Pièces d'or:

MessageSujet: Re: Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)   Lun 22 Juin - 2:49
Tout ne se passait pas pour le mieux. Tout ne se passait pas comme la magicienne l'aurait désiré. Tout n'était qu'ennui. Ses plans tombaient à l'eau. Elle ne comptait plus faire le moindre effort pour agir. La nature viendrait à elle, le danger aussi. Peut être une chose intéressante en découlerait? Prisonnière de sa lassitude, ses membres refusaient de bouger. Merlin se trouvait prise de court par une soudaine fatigue, sans vraiment l'être. Un court instant, les feuillages d'une touffe végétale bruissèrent. Son regard animé par une lueur d'espoir se tourna vers la source du bruit. Elle espérait. Elle désirait. Mais, le destin se décida à jouer avec la demoiselle. Un lapin en sortit. Blanc comme la neige. Fougueux comme une tempête. Il ne possédait rien d'intéressant.

Les secondes passaient ou peut être les minutes? Voir même les heures! Était elle aussi désespérée? Sa fierté l'empêchait tout de même de rentrer. Pour son repas..? Elle improviserait. A moins que par la plus grande des chances, une cobaye humanoïde ou animale se jette sur elle pour lui demander de servir comme expérience. Etait ce vraiment possible? On en revenait indéniablement à la même question mais une autre pouvait apparaître. Merlin devait elle folle? L'influence du soleil, peut être. De vieilles légendes urbaines contaient des êtres sous l'influence de l'astre lunaire alors pourquoi pas celle d'étoile en feu? La magicienne ne comptait pas perdre la tête, autant qu'elle ne comptait pas finir sa vie ici. Malheureusement pour la forêt, la demoiselle ne comptait pas lui servir d'engrais aujourd'hui.

Des plantes carnivores aussi grosses que des humains apparaîtraient derrière elle pour tenter de la dévorer? Il fallait juste que Merlin passe pour une pauvre âme égarée! La voilà, la solution. La magicienne sauta sur ses jambes et ferma une seconde les yeux. Un problème se posait à elle. Comment imiter une personne perdue sans trop en faire?.. La comédie n'avait jamais été son fort. Puis, cela ne datait que de quelques secondes mais le sentiment flippant d'être observé naquit chez la demoiselle. La forêt était elle bien vivante? Ou un imbécile s'amusait à tuer les gens pour faire naître des rumeurs en ville? Un trafic louche se tramait peut être ici..

Ses sourcils se froncèrent. Un soupir lui échappa. Sérieusement.. Qu'est qu'il l'avait empêché d'envoyer deux gardes vérifiés les rumeurs sur cette forêt? Ainsi, Merlin ne perdrait pas son temps. Décidée à chasser l'ennui, elle se dirigea vers ce qui lui semblait être de l' "humanité". Aucun doute, un être vivant se baladait ici. Elle était bien décidée à éclaircir ce stupide mystère. Comment une magicienne de son rang avait pu croire à de telles absurdités? Elle possédait encore du mal à croire qu'elle se trouvait belle et bien, ici. La demoiselle s'avança parmi les feuillages d'un pas pressé et disparut un instant sans laisser de trace.

Quelques secondes plus tard, elle réapparut derrière la probable cause des rumeurs. Un soupir agacé franchit ses lèvres. Ce n'était un jeune albinos perdu dans la forêt, rien de plus, rien de dangereux. Alors qu'elle se décida à faire demi-tout, Merlin se tourna de nouveau vers l'imprudent. Peut être était il une victime des lieux? Le mystère s'épaississait. Tout commençait à lui courir sur le haricot. Mais un détail attira son attention. La magicienne avait toujours eu le don de connaître la race d'une personne simplement à la vue. En effet, les géants comme les fées se distinguaient très rapidement des humains banaux mais lui ne semblait pas en être un. Le voilà! Le cobaye parfait ou presque. Une race inconnu. A la source d'une étrange rumeur avec sans doute de véritables meurtres à la clé. A croire que le destin s'excusait pour les désagréments causés.

-Tiens, tiens. Tu t'es perdu?

Demanda t-elle en mettant un instant sa curiosité de côté. Merlin devait d'abord jouer le jeu! Elle ne comptait pas l'effrayer tout de suite, cela serait bien dommage.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)   
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du nouveau a Mequinenza
» NOUVEAU STADE: Proposition, solution ?
» un nouveau en disco
» Nouveau en Meriva
» Nouveau magasin à Mulhouse: Fairplay


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: