Partagez | 
« Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .
Invité

MessageSujet: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Dim 14 Aoû - 1:02
Night feat. Harlequin .
Moi je ne crois
qu'en tes mensonges




Le dragon crache du feu, Ce qui éteint ses larmes.
Quand on vit de rancune, On naît pour être vieux.


Night errait dans cette bien étrange forêt, croisant quelques papillons-bipèdes, ne comprenant pas vraiment ce que c'était, se contentant de marcher sous sa forme de dragon, elle ne connaissait pas cette terre et c'était avec une grande déception qu'elle remarquait qu'il n'y avait aucun puits de magie pour se restaurer.

Continuant son chemin, semant un peu la panique parmi les fées sans trop le remarquer, pourtant silencieuse et légère, se posant toujours la question sur ce qu'étaient ces créatures ailées. Mais elle commençait à l'ennuyer à lui tourner autours comme elles le faisaient, prenant donc son envol en voyant un village, sans doute pourrait-elle s'y reposer, ne se doutant de rien, continuant de voleter dans sa direction, puis sentant qu'elle n'était pas la bienvenue, faisant brusquement demi-tour cédant à la panique.

Puis ce fut un flou total, certainement une illusion, même pas certaine de ce qu'elle avait vu ou non, mais elle se sentait tomber, peinant à réagir en sentant sa chute, elle était dans le noir total, perdant totalement ses repaires.

Night parvenait à reprendre esprit juste avant de heurter le sol faisant quand même quelques roulades, cassant quelques arbres au passage, sous le regard plutôt étonné des fées qui l'avaient suivie, perdant quelques plumes et beaucoup de dignités, se blessant sur les éclats de bois.

Elle lançait un rugissement d'avertissement aux fées, comme elle parlait encore assez mal la langue commune, elle se sentait insultée, demeurant méfiante, sur la défensive. Blessée et épuisée, elle était prête à se battre pour sa survie, malgré son état. Se tassant sur elle-même de ses quarante-cinq mètres d'envergure, toute en longueur et haute sur patte, taillée pour la vitesse, mais pas très résistante, elle n'avait pas vraiment de chance, plutôt faible pour un dragon.

Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 39
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 2000 (Réduc) - 0 (Réelle)
Pièces d'or: 2 500

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Lun 15 Aoû - 0:59


Les paysages défilaient au fur et à mesure que la petite fée virevoltait dans les airs. Comme à son habitude, Harlequin était confortablement installé sur son oreiller qui contrastait à merveilles avec les couleurs des environs, davantage avec le vert quasiment omniprésent. On trouvait de très nombreuses plaines en Britannia et les environs de la Capitale des morts n'en faisait pas exception, bien qu'en se rapprochant de l'endroit, la couleur des plaines devenait plus monotone. Harlequin n'avait pas été habitué aux plaines, ayant vécu dans la forêt du roi des fées où la végétation était omniprésente. Mais il appréciait malgré tout la beauté de certains paysages, même s'il ne voyageait que très peu pour le plaisir.

Aujourd'hui ne faisait pas exception. King faisait une ronde dans les environs de la Capitale des morts, où il tentait de ne pas trop s'éloigner. Depuis qu'il avait fait en sorte de lancer la rumeur sur sa mort, il espérait voir apparaître la tête de celui qui avait tué sa soeur, pour enfin venger sa mort. Mais les jours s'écoulaient, le temps passait inlassablement et nul tête désiré ne venait dans l'endroit que beaucoup qualifierait de morbide. Mais cela ne dérangeait pas le roi des fées, qui avait de nombreuses occupations grâce à son poste de second dans la Résistance.

Ce fut la vue d'une imposante créature s'envolant d'une forêt qui vint le troubler. Il avait vu de nombreuses créatures dans sa longue existence, ce n'était pas la vue d'un dragon qui venait le gêner. Plutôt cette façon plutôt molle qu'il n'avait jamais vu. Les dragons étaient forts et vigoureux. Curieux, il s'en rapprocha expressément. Une forme de surprise s'empara de lui quand il le vit s'écraser pour faire quelques roulades, emportant avec lui quelques arbres dans ce qui était une action déraisonné dans la tête de King. En regardant l'endroit, le féétaud put remarque des semblables, des fées apparemment excités à cause de la créature. Il demeura silencieux, n'attirant pas l'attention sur loin, continuant de flotter dans les airs mais cette fois-ci, il avait quitté le confort de son oreiller pour dominer de sa hauteur le dragon. Il s'en approcha de son air décontracté, tendant sa main en direction de la créature, cherchant à ne pas attiser sa colère. Le roi des fées demeurait silencieux.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Lun 15 Aoû - 1:37
Night feat. Harlequin .
Moi je ne crois
qu'en tes mensonges




Le dragon crache du feu, Ce qui éteint ses larmes.
Quand on vit de rancune, On naît pour être vieux.


La polymorphe n'était plus toute jeune, elle était usée par l'âge et les multiples batailles auxquelles elle avait participé, elle était vraiment dans un sale état après toutes ses années, elle n'avait plus vraiment sa superbe, ayant perdu ses muscles, presque trop maigre, faiblarde sous cette forme-là. Sans parler de ses blessures qui tâchaient de rouge ses écailles noires de jais aux reflets bleutés.

Elle avait une aura marquée par les âges, néanmoins cette dernière était ternie par son état. Deux millénaires pour certaines races, ce n'était rien, mais elle se rapprochait lentement de la fin, sa puissance avant déclinée, elle se remettait beaucoup moins vite, les longs jours de pluie, elle peinait à bouger sa carcasse. Elle commençait à penser qu'elle était venue dans une contrée si lointaine dans le seul but de mourir.

Elle était tellement obnubilée par les fées, qu'elle ne remarquait même pas le garçon qui voletait tout naturellement près d'elle, s'apprêtant à bondir sur les créatures qui se moquaient de son malheur, comprenant tout simplement pas très bien la langue commune sans parler du lourd accent qu'avaient les créatures ailées.

Puis l'impératrice regardait le garçon qui volait, pile au moment où elle allait donner la charge, se dépliant rapidement et faisant un brusque écart, s'éloignant de quelques mètres en secouant la tête non sans renâcler et rouler des yeux inquiets, se pointant comme un I en regardant le gamin-volant de face. À se demander qui avait peur de qui à cet instant.

L’impératrice ? Avoir peur d'une simple nouveauté comme un yearling ? Malgré ses deux longs millénaires d’existence, oui, c'était encore possible, et même si ce fut grâce à une simple personne flottant dans les airs.

Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 39
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 2000 (Réduc) - 0 (Réelle)
Pièces d'or: 2 500

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Mar 16 Aoû - 19:00


Un vent frais parcourait l'espace, se frottant contre les joues de Harlequin, faisant tournailler ses cheveux alors que son regard brunâtre venait se poser sur chacune des écailles de la créature, la détaillant de tout son long alors qu'elle ne se souciait nullement de lui, préférant porter son attention sur les autres individus féeriques présents dans les environs. Mais quand il s'en approcha trop, lui faisant cette fois-ci face de cette tête ignorante qui le caractérisait si bien, la créature eut un mouvement de recule, vif et clair, qui eut tôt fait de pousser King à sortir Chastiefol sous sa forme principale. Sa lance volait entre le féétaud et le dragon, comme une barrière afin de dissuader la créature de tenter quelque chose. Pendant les quelques secondes où la créature s'était excitée, King avait été surpris d'une telle réaction. Il savait les réactions inconsidérés que pouvait avoir un animal, davantage s'il était blessé. Mais était-ce réellement le cas ? Car il ne voyait aucune marque de lutte, pas une seule écaille arrachée. Alors, il s'en approcha, légèrement et lentement. En même temps que lui, la lance s'avançait, à une allure semblable, pour ne pas paraître trop menaçant. Il décida de mettre l'animal en confiance.

« Que t'est-il arrivé ? Tu es blessé ? »

Sa voix était douce, presque enfantine et montrait toute l'attention dont il pouvait faire preuve envers un animal blessé, quelqu'il soit. Était-ce différent parce que c'était un dragon, un animal qui n'avait pas une image forcément positive en ce monde ? Non, il n'en faisait pas la différence. Il n'attendait pas de réponse à ses paroles, car croiser un animal en ce monde doté du don de la parole était d'une rareté incroyable. Peut-être pas impossible, mais cela demeurait très rare. Alors, cela n'avait qu'un but purement attendrissant, pour que l'animal n'est pas peur.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Mar 16 Aoû - 21:12
Night feat. Harlequin .
Moi je ne crois
qu'en tes mensonges




Le dragon crache du feu, Ce qui éteint ses larmes.
Quand on vit de rancune, On naît pour être vieux.


Elle ronflait en voyant la chose étrange qui l'accompagnait changer de forme, prenant la forme d'une lance, elle ronflait et esquivait quelques pas de côtés, rapidement, en arc de cercle, dans un geste à la fois agile, rapide, et puissant. Les années lui avaient appris à maîtriser parfaitement cette forme. Elle jaugeait ses adverses, ne pouvant certainement pas faire de miracle.

« Tant de personnes juste pour moi.. La lâcheté fait-elle partie de votre espèce ? »

Et oui, même en position de faiblesse l'impératrice ne perdait pas sa mauvaise langue, se demandant pourquoi l'autre n'avait pas des ailes comme ses semblables. Cette simple phrase, soulignait parfaitement son accès étranger et sa condition de femme.

Néanmoins, elle était fatiguée, et bien loin d'une source de magie qui lui serrait profitable, elle fut bien contrainte de reprendre forme humaine, elle avait un air sévère, presque dénué d'émotions, levant les mains dans un geste innocent, lâchant un sourire froid presque mauvais. Elle aurait pu passer pour une simple gamine si elle n'avait pas cette attitude confiante et cet air supérieur, trahissant qu'elle n'était pas une simple paysanne du coin.

Dans cette pseudo-marque de soumission, elle restait très traîtresse attendant juste le bon moment pour frapper. Elle était vêtue d'une simple robe blanche, pieds-nus, et à tout cela s'ajoutait sa cape blanche, faite entièrement de plumes. Le blanc de sa tenue et le noir de ses cheveux tranchaient avec la couleur électrique de ses yeux, qui lançait un regard amusé à l'enfant.

Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 39
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 2000 (Réduc) - 0 (Réelle)
Pièces d'or: 2 500

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Mer 17 Aoû - 2:55




Malgré l'attitude que le dragon dégageait, il semblait encore pleinement capable d'esquiver. Il semblait croire qu'il allait être attaqué, se sentant surement menacé. Menacer quelqu'un, que se soit un animal ou un humain, d'une lance, n'était pas forcément un acte agréable pour la personne ou la créature en face. Mais c'était une façon de s'assurer une protection, car il savait qu'un dragon pouvait être puissant et dangereux. Quand il prit la parole, le jeune féétaud s'éleva davantage dans les airs, faisant revenir sa lance à lui, observant le terrain et la créature d'une hauteur non négligeable, semble-t-il intrigué par cela. Il voyait, devant ses yeux, un dragon en train de parler. Une simple phrase, provocante. Ainsi, surplombant l'endroit, fronçant légèrement les sourcils sans pour autant perdre cet air enfantin qui lui allait si bien, il se décida à répondre. Il semblait sérieux, comme beaucoup de fois dans ces situations. Dans le même temps, l'épée vint se poser sous ses pieds. Il était maintenant debout dessus, un pied devant l'autre, se tenant sur la lance, flottant au dessus du sol et les bras croisés dans le dos.

« De la lâcheté ? »

Sa petite voix enfantine, bien que restant assez masculine pour ce qu'on pouvait en dire, se fit entendre dans le lieu. Une question qui semblait plus ironique, sans but. Il ne voyait pas cela ainsi, encore moins quand un dragon venait roder dans un lieu où logeaient des fées. Peut-être voulait-il se faire un festin. Et ça, Harlequin ne comptait pas le tolérer. Il fut davantage surpris quand il vit le dragon prendre une apparence humaine et ce n'était pas un dragon mais une dragonne, maintenant sous l'apparence d'une femme. En croisant le regard froid de la femme, le roi des fées eut un frisson à cause de ce qu'il dégageait, de tout ce qu'elle dégageait.

« Partez de cette forêt. »

Il fixait malgré tout la femme, attendant maintenant une réaction, la suivant du regard.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   Mer 17 Aoû - 23:29
Night feat. Harlequin .
Moi je ne crois
qu'en tes mensonges




Le dragon crache du feu, Ce qui éteint ses larmes.
Quand on vit de rancune, On naît pour être vieux.


Malgré le fait qu'elle se sentait un peu plus en sécurité, elle restait prudemment méfiante, plissant légèrement les yeux ce qui durcissait son regard, on devinait une colère à peine dissimulée. Elle n'avait jamais vraiment su apprécier ce genre de situation, même si elle aimait se battre et se montrait parfois vraiment belliqueuse.

L'impératrice demeurait méfiante vis-à-vis de l'enfant, chez-elle les enfants bien plus jeunes que lui ont déjà tuer, son aura s'agitait légèrement, aux aguets.

« Caractéristique principale de tout les humains et de leurs dérivés, avec la cruauté. »

Ces quelques mots étaient emprunts d'une haine profonde et non dissimulée, comme tout les polymorphes, elle se contenait que très peu, très proches de ses émotions. Et malgré le fait qu'elle ressemblait à une humaine, au moins physiquement, elle avait un regard plutôt sauvage, presque bestial. Étrangement elle devait dire cette phrase tellement souvent qu'elle n'avait quasiment pas d'accent sur cette dernière, laissant transparaître un passé certainement bien houleux.

La polymorphe ne cillait même pas quand l'enfant lui demandait de partir, elle haussait les épaules, lui accordant un sourire amusé, fermant même les yeux quelques secondes, se retenant de rire, c'était presque évident.

« Sauf que je n'en ai pas envie, et qui es-tu pour m’interdire de voyager là où j'en ressens l'envie ? »

Cette fois-ci, son accent ressortait largement plus, butant sur le mot 'interdire', son accent exotique et sucré laissait paraître une certaine douceur, troublée par quelque chose qui ressemblait beaucoup à de la.. Déception ?

Night était épuisée, malgré son caractère plutôt mauvais, elle n'avait aucune envie de parcourir des lieux et des lieux pour se restaurer, elle avait volé depuis des jours et pour cette fois, ce n'était pas de sa faute si l'illusion l'avait fait chuter dans cette forêt.
Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer les dragons. » - Harlequin .   
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blocs 06 contes et tête de chien !
» CR Balade Contes et Legendes
» TOPO de CONTES 06
» atelier d'auto construction panneaux solaires
» Secteurs de nuit : Pas-de-Calais (62)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: