Partagez | 
Quelques sueurs froides... [PV Daemon]
avatar
Messages : 18
Points Hawk : 99
Date d'inscription : 29/05/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 500
Pièces d'or: 4080

MessageSujet: Quelques sueurs froides... [PV Daemon]   Lun 15 Juin - 23:37
"Sur la route,
Nous n'avons plus de doute.
Nous suivons notre chemin,
En espérant arriver à la croisée des chemins.
Là bas il nous faudra faire un choix,
Mais pour l'instant il n'y a rien que toi..."


Encore une fois n'était pas coutume, le colosse inéveillé tirait en sifflant joyeusement son chariot. Dans celui-ci, se trouvait quelques marteaux désormais. Gray avait profité d'un arrêt en forêt pour prendre beaucoup de bois et se faire un moment de détente en laissant libre cours à son Don.
Un Inéveillé aurait le plus grand mal à expliquer comment fonctionnait le Talent. Tout ce qu'il pouvait dire, c'était qu'une transe, plus ou moins consciente saisissait l'individu qui se mettait alors à faire ce qu'il voulait faire le plus efficacement possible. Mais difficile à dire si c'était la volonté de l'environnement, des matériaux, du marteau ou du porteur qui guidait l'ensemble. Peut-être était-ce tout cela en même temps ? Que les Inéveillés communiaient avec la Nature d'une manière qui ignorait les lois de la magie ?
Mais Gray songeait également à ce qu'il devait faire maintenant. Cela faisait un moment que la Révolution ne lui avait pas donné de messages... Et qu'il errait simplement sur les routes.... Maintenant seul depuis 2 mois.
2 mois depuis le massacre. Le colosse se demandait et ressassait encore et encore la question qui le taraudait. Aurait-il peu changer la donne ? Leur peuple n'était pas un combattant mais il commençait à se poser des questions. Un avis sur la question l'aiderait tellement à se faire son opinion.
Avec tout cela en tête, le colosse avançait, tirant la lourde charge sur les durs pavés de la route... Quand soudain, la clameur le fit s'avancer plus rapidement. Etrange, la seule chose dans le coin était un village... Quand soudain, au sommet de la colline, Gray vit le spectacle. Une bande de bandits, à peine 20 "jouaient" dans le village.
Instinct ? Ras le bol ? Traumatisme ?
Le colosse ne sut dire.
Il se mit juste à courir en hurlant dans sa descente... Avec le chariot.
Dans un même ensemble les bandits arrêtèrent leurs actions pour voir l'étrange spectacle... Eviter la tonne qui allait leur rouler dessus (Gray + la forge mobile).
Puis le colosse reprit ses esprits peu de temps avant de percuter un bâtiment et se mit à freiner comme il pouvait en tenant sur ses pieds... En se demandant ce qui diable il allait pouvoir faire... Surtout que des bandits commençaient déjà à s'approcher...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 38
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 21
Localisation : Royaume de Liones

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 500
Pièces d'or: 10 000

MessageSujet: Re: Quelques sueurs froides... [PV Daemon]   Mar 16 Juin - 13:08


L'arrivée du Chevalier !


Daemon Wall




Le chevalier était assis tranquillement à une taverne. Il avait fini ses rondes depuis quelques heures. Il c’était installé à la taverne afin de s’y reposer. Le bâtiment était plutôt silencieux comparé à ce qui se passait à l’extérieur. Daemon fut tellement las qu’il n’entendait rien. La taverne en plus était plongée dans la pénombre, du sans doute aux fenêtres mal réparties dans la salle. Cela favorisait sa chute dans les bras de Morphée. Enfin jusqu’à que tout à coup la bâtisse fut ébranlée par une grosse secousse et même l’endommagement l’un de ses murs. Le mur s’était écroulé à cause du violent choc qu’il avait reçu, il laissait alors une grande densité de lumière s’introduire dans la taverne. Réveillé de sa somnolence en sursaut, il observa le fait. Une sorte de maison transportable avait défoncé le mur. Entendant le grabuge à l’extérieur Daemon se précipita hors de l’établissement. Vu l’état de la bâtisse, il n’hésita pas à défoncer la porte avec un gros coup de pied. La porte s’envola emportant d’ailleurs quelqu’un avec elle. Le chevalier n’ayant pas réagi tout de suite  il marcha dessus en appuyant tout son poids. Il se tenait droit, fier et aussi assez contrarié d’avoir été dérangé lors de sa pause. Il vit alors les bandits qui se dirigeaient vers un grand homme. Il vit alors que cet homme tenait la fameuse chariote qui avait défoncé le mur. C’était dont lui qui avait foutu ce bazar. Mais il n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu’un bandit commença à lui gueuler après.

- Et toi ! Le macaque ! Arrête de marcher sur notre ami ! On va te buter ! Tu nous connais pas nous ! Nous sommes des bandits !

Daemon se disait que l’homme pouvait attendre, il se retournait vers les bandits. Il s’enleva de la porte pour toucher pied à terre et enlever l’homme inconscient de dessous la porte. Les bandits le regardèrent furieux. Le Chevalier prit une grande inspiration et gueula :

- Je suis le Chevalier Sacré Daemon Wall ! Vous êtes en état d’arrestation !

Les bandits se mirent à rigoler à gorges déployées.

- Les Chevaliers Sacrés habituellement porte une armure arrête de nous faire rire !

Daemon déjà assez excité ainsi serra son poing et dégaina son immense épée de son dos qu’il prenait à une main. Il dégagea une aura menaçante. Enfin, il entoura son épée de flammes qu’il avait créées. Les mécréants commencèrent à le prendre au sérieux. Même que certains puaient la peur.

- En tant que protecteur de la famille Royale et du Royaume je me dois de vous faire expier vos pêchés !

Criait-il avec beaucoup de détermination.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 18
Points Hawk : 99
Date d'inscription : 29/05/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 500
Pièces d'or: 4080

MessageSujet: Re: Quelques sueurs froides... [PV Daemon]   Mar 16 Juin - 23:01
Et c'est ainsi qu'un Inéveillé se demandait ce que diable il foutait au centre d'une attaque de bandit... Avec un chevalier sacré de surcroît dans le coin. Clairement, le placide colosse n'en menait pas large.

#Merdemerdemerder... JE FAIS QUOI MOI ?!#

Mais les bandits ne semblaient pas réellement calmes ou quoique ce soit... Le colosse leva donc paisiblement les mains... Avant de voir un bandit essayer de le frapper avec une lame.

"BWAAH ! Mais... Que faites vous ?"

Dit-il de son habituelle voix lente, quoique quelque peu effrayée... En esquivant de justesse le coup porté. Le colosse était donc presque à côté de Daemon... Quand un des bandits interpella l'agresseur du colosse.

"Hey attend... T'as pas à t'en faire pour celui c'est un Inéveillé. Y sont pacifiques !"

"Genre à quel point ?"

"Bah une fois on a fait un raid sur l'un de leur campement... Y en avait un qui forgeait des épées du tonnerre tu vois... Bah quand on a massacré sa femme et son gosse, il a même pas pensé à en saisir une !"

Les bandits se mirent à rigoler, rassurés. Il ne restait donc qu'à régler le problème du chevalier sacré... Alors que le colosse était livide. Blanc comme neige... Serrant ses poings.
Etait-ce ainsi que son peuple était perçu ? Après des années de pélerinages pour des fautes hypothétiquement commises par une poignée de leurs ancêtres ? Après avoir poli leur comportement en extérieur ? Après avoir créer une manière de parler faite pour paraître le plus inoffensif possible auprès des humains...

"D'ailleurs, t'as eu comment tes cicatrices ? En plus vous vous déplacez en bande d'ha.... OH J'Y SUIS ! On a un sacré bon spécimen ici les gars ! On a du massacré sa famille entière et il a du survivre on ne sait comment ! Il a même pas dû enterrer sa famille !"

"C'est... Vrai..."

Et effectivement, il ne l'avait pas fait. Les Inéveillés ne s'enterraient pas afin que la Nature puisse les prendre et les ajouter dans sa Création.
Le colosse serra les dents, et ses poings tremblaient. Des larmes montaient... Alors que les bandits étaient pratiquement hilares...

"Et vous voyez ? Là, un humain normal aurait déjà pris une arme pour tenter de me buter. Et pas lui ! C'est vraiment des merdes ces trucs là."

Truc. Ce fut un déclic pour le colosse. Pour les humains, il n'était qu'un truc. Un décor pour le paysage. Etait-il possible que les Inéveillés, à force de vouloir paraître le plus inoffensif possible avait fini par ne paraître aux yeux des humains que comme de gentilles petites choses qui agrémente l'extérieur ? Comme l'un de ces insectes qu'on écrase par mégarde en étant désolé mais pas trop car c'était une sorte de nuisible ?

"Assez... S'il vous plaît..."

Le colosse était désormais en larmes, voyant ses convictions peu à peu ébranlées. Que l'oeuvre des inéveillés ne servaient à rien ou si peu. Les bandits s'approchèrent alors près de son chariot... Et l'un d'eux transperça la toile de la forge ambulante.

"La vache ! C'est un forgeron le type ! Z'avez vu tout les marteaux qu'il a ?"

Celui qui connaissait apparemment le mieux les inéveillés rigola.

"Ces types sont vraiment pas croyables... Enfin bon, cela fera une belle prise..."

Non... NON... Cela allait vraiment se terminer ainsi ? Le colosse allait-il vraiment finir sa vie sous les coups d'individus aussi abjects et ignobles ?
Là, le colosse se tourna, et vit tout autour de lui une chose. Un point commun entre tout les hommes avec leurs familles à l'arrière... Qui se barricadaient avec leur famille. Ce qui empêchait vraiment les Inéveillés et les Humains de se comprendre.
Lui n'avait rien à protéger car il ne protégeait rien de base. Le colosse contempla ses mains un instant... Avant de rugir. Puissamment. Sauvagemment. La colère d'un homme trop longtemps bafoué. D'un être gentil et blâmé.
D'une race opprimée. Le bandit le plus proche dut être surpris par la main géante qui l'écarta violemment du chariot. A vrai dire il s'envola même, pour atterrir contre un poutre. Le son, le craquement qu'il produisit et l'angle bizarre de son coup indiquait clairement qu'il était mort.

Mais pour l'heure le colosse ne s'en souciait guère.

"MARRE ! MARRE SALETES D'HUMAINS ! MON PEUPLE FAIT TOUT POUR ETRE LE PLUS AMICAL POSSIBLE ET VOUS NOUS CHASSEZ SANS CESSE ! ON CHANGE MEME NOTRE MANIERE DE PARLER RIEN QUE POUR VOUS ! MERRRRRRRRRRRRRRDEUH !"

Ce dernier mot était accompagné par Gray qui venait de saisir son marteau de forge... Pour le jeter avec précision dans le visage de celui qui l'avait provoqué depuis le début.

"VOUS VOULEZ VOIR COMMENT UN INEVEILLE SE BAT ?! ALLEZ APPROCHEZ ! FAITES MOI PLAISIR !"

Dans la tête de Gray ne circulait que la haine, la colère... La souffrance et la peine. Et une pensée.
Jamais plus. Jamais plus.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 23
Points Hawk : 38
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 21
Localisation : Royaume de Liones

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 500
Pièces d'or: 10 000

MessageSujet: Re: Quelques sueurs froides... [PV Daemon]   Mer 17 Juin - 9:44


Pêché c'est pas bien !


Daemon Wall


Daemon écouta la scène, horrifié par les actes passés des bandits. Il vit un criminel valser et se briser la colonne vertébrale contre une poutre et un autre cherche merde qui se fit littéralement exploser la tête. Daemon compatissait à la douleur du colosse. Il ne savait rien de sa race mais il savait au moins ce que sa faisait de perdre un être chère. Il observa autour d’eux les bandits furieux qui les avaient entourés. Il avait caché ses yeux avec l’ombre de son chapeau. La colère commençait à monter. Daemon ne ferait pas payer du coup les dommages pour la taverne au colosse qui l’avait endommagé. Sa voix tremblait. Un mélange de colère et de tristesse.

- C’est inacceptable ce que vous avez fait à son peuple. Vos pêchés ne peuvent être expié que par la mort !

Il se jeta au beau milieu de la foule ennemi. Il avait déjà rangé son épée. Il entoura ses deux index de flammes pour ensuite les enfoncer dans des ennemis différents dans le ventre.

- Higan !

Sa technique faisait ressentir à ses adversaires comme ci ils avaient été touchés par une flèche. Il retira ses deux doigts pour ensuite pourfendre ses deux ennemis de nouveau mais au niveau de la carotide. Enfin la technique finie, il retira ses doigts recouvert de sang. Deux cadavres de bandit gisaient sur le sol. Daemon ne semblait plus triste mais totalement furieux. De plus que les bandits avaient osés de se moquer de lui cela le rendait fou.

- Me croyez-vous maintenant ?! Je suis un Chevalier Sacré ! Et je suis là pour protéger tous les innocents parcourant le royaume !

Il dégaina de nouveau son énorme épée qu’il entoura de flamme. Autant lorsque le jeune Chevalier est calme c’est un ange mais lorsqu’il s’abandonne à la colère il s’avère être un vrai démon. Quelques bandits commençaient vraiment à se rendre compte de la gravité de la situation et hésitaient du coup à fuir. Il les regardait avec ses yeux perçants. L’aura que faisait ressortir Daemon n’était plus menaçante mais la mort !



_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 18
Points Hawk : 99
Date d'inscription : 29/05/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 500
Pièces d'or: 4080

MessageSujet: Re: Quelques sueurs froides... [PV Daemon]   Mer 17 Juin - 22:46
"Buter le colosse !"

Un des cris de guerre qui retentit peu après que Gray se soit enfin énervé... Que l'on ait dépassé ses limites. Aurait-il été au sein de sa tribu, que les mécanismes sociaux de son peuple l'en aurait toutefois empêché. Même si cela signifiait la mort, un individu essaie le plus souvent de suivre les règles de sociétés qu'il connaît, puisqu'il les estime normales.
En l'occurrence, le colosse avait davantage fréquenté ces deux derniers mois les humains que son peuple... Et paradoxalement à ce que préconisait les Anciens des tribus, il s'en sortait mieux ainsi. Gray les comprenait mieux, même s'il avait le plus souvent agit en suivant les règles de son peuple, comme l'étrange manière de parler dont il s'était affublé... Et débarrassé à l'instant.
Enfin, et surtout aux yeux des bandits qui le découvrait avec stupéfaction...
Les Inéveillés faisaient exprès d'être lent avec de gros mouvements exagérés, afin qu'on puisse facilement les éviter et ne pas se blesser.
C'est ainsi qu'un individu avec une épée vit celle-ci trancher un morceau de la chair de Gray... 10 centimètre sur un bras qui faisait plus de 2 mètres. Oui cela craignait. Cela craignait même beaucoup quand il se prit un coup de poing du titan.
Il ne fallait pas oublier non plus une particularité importante des inéveillés. Leur corpulence ne changeait pas avec l'âge et ils semblaient rester jeunes toute leur vie. Pourquoi ? C'était lié à encore une de leur particularité. Leur poids augmentait sans cesse... Jusqu'au retour à la terre, généralement vers les 80 ans, 90 pour les plus résistants recensés actuellement. Ce retour à la terre désignait quand ils ne pouvaient même plus respirer, auquel cas ils se couchaient et attendaient une mort aussi inexorable que terrible.
Oh oui, c'était un peuple qui n'avait pas vraiment de chance... Et c'était justement ce que Gray voulait dire en beuglant...

"JAMAIS PLUS !"

Par là il voulait dire, du haut de ses 4 quintaux, que plus jamais il ne laisserait son peuple se faire martyriser surtout en voyant ces humains si... Fragiles. Il n'y avait guère d'autres mots pour les désigner maintenant qu'il se battait comme il se laissait emporter. Car oui c'était de l'emportement. Gray avait beau être un colosse, il n'avait pas suivi le moindre entraînement au combat. Les quelques morts avaient été causées par l'étourderie de certains bandits...
Heureusement que son allié de fortune s'en occupait également, et avec plus de succès.
Et également moins de dégâts collatéral que Gray qui dès qu'il frappait le sol laissait la marque de son poing.
Toutefois... Toutefois le moral est une chose importante dans une bataille, et voir leur leader mourir et un colosse hurler sa rage envers eux avait déjà considérablement atténuer leur envie de se battre. Alors se battre contre un vrai chevalier Sacré ? C'était sans eux merci bien...

Et on put donc voir la bande commencer à s'enfuir dans la forêt environnante.
Le colosse envisagea un instant la poursuite... Avant de commencer à tituber.
Des nausées le prirent soudain et...
Il se mit à vomir un liquide avec des pierres dedans. Là pour la première fois, il se rendit compte de ce qu'il avait fait.

"J'ai... Tué des hommes ?"

Et le colosse entra en état de choc. Hurlant une nouvelle fois mais de terreur.
Pour les inéveillés, rien n'était pire que d'ôter une vie, car cela signifiait retirer une chose de la Grande Création, enlever quelque chose à la grande causalité !
Qui sait les évènements que les gens qu'il avait tué aurait pu déclenché ? En bien comme en mal certes, mais qui le savait ? D'où s'était-il cru capable et en droit d'accomplir un tel acte ?
Des larmes coulaient sur son visage, alors que le combat était fini et que les gens sortaient des maisons.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quelques sueurs froides... [PV Daemon]   
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: