Partagez | 
« Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Mer 3 Aoû - 23:38
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




Entre celle qui se résigne à jouer le rôle de l'esclave et celui qui joue,
Fût-ce avec arrogance, le rôle du maître, ma sympathie va à ce dernier.


Le froid ne la dérangeait pas vraiment, ce courant d'air glacial n'était rien par rapport aux hivers de plusieurs années d'Elevia qui emportaient chaque année leurs lots d'âmes, aussi bien polymorphes qu'humains, la mort ne faisait pas de favoritisme. Elle se souvenait tout particulièrement d'un hiver lointain où même avec toutes les cheminées qui fonctionnaient à plein régime, le froid demeurait dans le palais, elle avait presque perdu un de ses enfants. Triste année que celle-là.

Night le suivait, sans même se poser la moindre question sur ses motivations, après tout, il se connaissait à peine, mais elle se moquait de ce genre de détail, pour une fois, elle se sentait bien auprès de quelqu'un et elle ne comptait pas se priver de savourer chaque moment. Après tout cet homme n'avait pas tenté de l'asservir, il ne l'avait pas insulté, il l'avait même défendu.

Mais pour l'heure, elle n'avait pas cette idée en tête, à l'épuisement se mêlait autre chose, quelque chose de plus profond, tendis qu'elle tentait de garder ses pensées sur l'homme, elle faisait moins attention à sa posture, se tenant un peu moins droit et était beaucoup moins aux aguets, elle se reposait entièrement sur l'homme en cas de problème et ne plus avoir a veiller la soulageait d'un poids.

Night observait rapidement l'auberge, un petit nid douillet, même si dans ce genre de moment un morceau de pavé pouvait lui suffire, elle était plutôt bien, elle se laissait tellement aller pour le coup qu'elle venait se blottir contre lui, tout naturellement, fermant même les yeux quelques secondes, s'appuyant légèrement contre lui, finissant par répondre tout simplement :

« Une seule, s'il vous plait. »

Elle ne saisissait pas vraiment le moment, elle se sentait tellement en confiance aux côtés de l'homme qu'elle en oubliait toute convenance, mais le besoin de se reposer quitte à partager le lit du premier venu passait la première même si une toute autre envie bien plus discrète commençait à apparaître.

Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Jeu 4 Aoû - 11:08
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
«  Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Heine Rammsteiner et Night Coursevent
La fatigue pointait doucement le bout de son nez concernant l'empoisonné. La journée a été plutôt longue et l'alcool ne l'aidait pas forcément à mieux résister à l'appel de Morphée. Néanmoins, notre haut-dragon tenait simplement, aidé par la présence de l'impératrice qui était une compagne des plus agréables. Actuellement, il s'attendait à simplement prendre une bouteille et la partager aux côtés de la jeune femme avant d'aller dormir, ne se doutant pas de comment la soirée allait évoluer.

En tout cas, concernant la question de la chambre, il ne savait pas trop quoi répondre. Allait-elle prendre une chambre ou bien chercher un autre endroit pour dormir ? L'homme attendait simplement la réponse de Night, toujours accoudé au bar. C'est donc avec une certaine surprise que Heine sentit la polymorphe venir se blottir contre lui. Le contact de la jeune femme était particulièrement agréable et il s'étonna à glisser une main autour de sa taille pour l'enlacer légèrement. Tentant de cacher sa surprise du mieux qu'il pouvait, il frissonna un peu, se demandant tout de même la raison de l'acte de l'impératrice.

Après, l'homme n'allait pas se plaindre. Après tout, c'était une belle plante, avec en plus un caractère plutôt agréable. Les différents moments passés en sa compagnie étaient tous, sans exceptions, des passages où sa vie était plus dans le rose que dans le rouge. Mais quand même. Sentir une femme se coller ainsi contre lui, c'était quelque chose de plutôt rare pour être signalé. Il avait plus l'habitude de sentir les cadavres brûlants et fumants de pauvres victimes de ses crises. L'empoisonné ferma quelques secondes les yeux à son tour, profitant du moment et tentant de repousser les quelques visions morbides assiégeant parfois la forteresse craquelée de son esprit pour se recentrer sur le moment présent. Dieu, qu'il espérait que rien n'allait arriver et qu'un passage de folie n'allait pas pointer le bout de son nez.

C'est à ce moment qu'elle annonça qu'une seule chambre était nécessaire. Heine réussit à voir un rictus sur le visage du barman qui semblait déjà avoir compris, alors que l'empoisonné sentit à son tour une envie étrange monter le long de son corps. Il tourna son regard vers la belle polymorphe, avant d'attraper la clef et de commencer à monter les escaliers, doucement, comme pour retarder le temps et profiter du contact de la jeune femme. Il était tellement perturbé qu'il en avait même oublié l'alcool, pour vous dire dans quel état le haut-dragon se trouvait en ce moment même !

Qu'allait-il faire ? Elle n'était pas partie et semblait bien vouloir partager le reste de la nuit aux côtés de Heine. Il n'avait pas l'habitude, il ne voulait pas lui faire de mal. Cette peur, indescriptible, d'avoir cette épée de Damoclès au-dessus de sa tête, prête à trancher en deux sa raison pour libérer quelque chose de terrible, enchaîné par le bon sens... l'homme n'arrivait tout simplement pas à s'en défaire. Mais petit à petit, à chaque marche montée, cette peur laissait place à un sentiment de bien-être, en sentant son corps aussi proche de celui de Night. C'était si étrange, si singulier, si agréable.

Heine arriva finalement devant la chambre, qu'il ouvrit doucement, avant de rentrer aux côtés de la jeune femme. L'empoisonné ferma alors la porte et le temps semblait s'arrêter. Durant quelques secondes qui étaient presque des heures pour lui, son esprit s'affolait. Qu'allait-il faire ? Que devait-il dire ? Mais cette envie, présente depuis le contact doux et agréable avec la polymorphe, avait prit plus d'ampleur. Il le connaissait, ce besoin étrange, presque animal. Cette chaleur qui agressait sa peau, sa chair, son cœur. Devait-il simplement se laisser aller à ses pulsions ? Était-ce vraiment la meilleure solution, actuellement ?

Son choix fut sans appel. Heine arrêta simplement de réfléchir, attrapant la jeune femme pour la plaquer contre le mur, avec une certaine douceur. Il se planta devant elle, son regard se perdant dans celui de Night, avant qu'il ne vienne l'embrasser soudainement, scellant un long et langoureux baiser qu'il ne pouvait contrôler. Ce contact, particulièrement agréable, lui faisait étirer un sourire, ses yeux se fermant d'eux-mêmes pour mieux profiter du moment. Ses mains glissèrent sur ses hanches, l'enlaçant, se collant contre elle. C'était presque comme s'il avait peur qu'elle parte, comme s'il avait peur qu'elle disparaisse comme par magie pour le laisser à sa solitude permanente. Peut-être était-ce qu'un rêve, qu'une chimère née de ses envies et de ses besoins. Ou peut-être que les lèvres qu'il goûtait avec délectation étaient tout aussi réelles que tout ce qu'il avait vécu.

En tout cas, ce que l'empoisonné savait, c'était qu'il allait apprécier ce moment le plus longtemps possible. Jusqu'à l'aube, peut-être bien ! Plus que son propre plaisir, il désirait tout autant faire de même avec Night et marquer cette nuit dans son esprit, comme un remerciement après les quelques moments passés ensembles. C'est ainsi que ses mains se baladèrent, venant parfois malaxer ses globes fessiers ou bien se glisser derrière la tête de l'impératrice pour la tenir et la caresser et ainsi accentuer le baiser.

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Jeu 4 Aoû - 14:00
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




Entre celle qui se résigne à jouer le rôle de l'esclave et celui qui joue,
Fût-ce avec arrogance, le rôle du maître, ma sympathie va à ce dernier.


L'impératrice n'avait pas pour habitude de se laisser aller ainsi, malgré la fatigue, mais elle savait apprécier une présence comme la sienne, elle se sentait en sécurité, mais surtout bien tout contre lui. Ce n'était pas le premier homme à qui elle s'intéressait, mais c'était bien le premier à qui elle faisait autant confiance.

Elle laissait un frémissement s'échapper en sentant sa main se glisser sur sa hanche, ouvrant les yeux paresseusement, jetant un regard un peu vide au tavernier. Qui était-il pour les juger ? D'autant plus que pour l'heure, leur relation était tout juste cordiale et elle n'aimait pas qu'on lui donne l'impression de n'être qu'une catin ramassée au bord de la route. Elle valait bien mieux que ça.

Night chassait rapidement l'humain de ses pensées, se concentrant totalement sur cet homme qu'elle appréciait de plus en plus, elle était fatiguée, sa journée n'avait pas été des plus agréable, elle voulait juste se blottir contre lui et oublier tout le reste.

Il n'était pas difficile de sentir la tension monter à chaque marche, elle sentait une chaleur s’immiscer en elle mi-agréable, elle tâchait de ne rien laisser paraître, sa fatigue s’estompait petit à petit pour laisser place à une envie bien différente.

Une fois la porte fermée, elle se sentait à la fois soulagée et détendue, ils étaient seuls et une tension toute particulière les reliait et menaçait de se rompre à la moindre seconde. Et elle se rompit lorsqu'il vint la plaquer contre le mur à la fois avec bestialité et délicatesse, elle ne luttait pas et se contentait de lever timidement les yeux vers lui, rougissant légèrement, un peu perturbée par la tournure des choses.

Lorsqu'il l'embrassait, elle ne luttait pas plus, profitant de ce moment des plus agréable qui n'appartenaient qu'à eux. Répondant avec envie à ce baiser, glissant ses mains sur la nuque de l'homme non sans lâcher un frémissement lorsqu'il baladait ses mains. Ne rompant le baiser que lorsqu'elle manquait d'air.

« Qu'est-ce que tu me fais, là ? »

Elle disait cela en se plongeant dans le regard de l'homme, ne comprenant pas pourquoi elle s'emballait ainsi pour une personne qu'elle connaissait à peine.
Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Jeu 4 Aoû - 15:43
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
«  Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Heine Rammsteiner et Night Coursevent
Le moment était réellement agréable. Le contact des douces lèvres de la Polymorphe emplissait le haut-dragon d'une joie presque indescriptible. Ils étaient tous les deux-là, seuls, partageant un moment rare et unique dont personne ne pouvait se douter. Était-ce trop rapide ? Cette question, Heine se l'était posée durant une demi-seconde, avant de sentir la belle répondre avec entrain à son geste cavalier. Un frisson parcourra son échine alors que les mains de la jeune femme se glissèrent sur sa nuque, comme pour s'y tenir, surement pour les mêmes raisons qui amenaient l'homme à enlacer ainsi la jeune femme.

Ce moment sembla durer une éternité. Pas dans le mauvais sens du terme, bien sûr. Il sentait presque que le temps s'était arrêté, mais de manière bien plus précise que tout à l'heure. Les deux êtres étaient dans une petite bulle, un monde rien qu'à eux, partageant ainsi un instant né peut-être d'une combinaison de la fatigue et de l'alcool. Ou bien, s'appréciaient-ils réellement ? Était-ce juste un moment de plaisir charnel comme un autre, ou bien quelque chose de nouveau naissait dans le creux du cœur du haut-dragon ? Il ne savait pas. Il n'arrivait pas à comprendre ce qu'il faisait, son corps réagissant presque tout seul.

Lorsqu'elle rompit le baiser, l'empoisonné ouvrit finalement les yeux, pouvant ainsi contempler une Night aux joues cramoisies par la gêne. Ou l'envie. Il ne savait pas vraiment, mais la voir ainsi la rendait encore plus attirante. Bizarrement, l'homme appréciait encore plus sa beauté grâce à la proximité, pouvant voir des détails qui lui échappaient avant. C'est à ce moment que l'impératrice prit la parole, lui demandant ce qu'il était en train de lui faire. En effet, Heine, que fais tu ? C'était presque de l'agression à ce stade ! Néanmoins, vu la manière dont elle avait répondu à son baiser, Night ne semblait pas forcément contre. Mais ce n'était pas une raison pour autant ! C'était la seconde fois qu'ils se voyaient, seulement quelques heures étaient partagées, et voilà qu'il la plaquait contre le mur pour l'embrasser presque avec violence ?

« Je dois t'avouer que j'en sais strictement rien. »

Il avait simplement répondu avec son cœur, accompagné d'un sourire plus large que les autres, une chose relativement rare pour être souligné. Lui et les sourires, c'était vraiment une cohabitation difficile, et en voir un scotché ainsi sur ses lèvres, c'était presque un miracle. Il n'arriva plus à se retenir et revint l'embrasser, avec plus de violence que la première fois, dévorant ses lèvres avec un plaisir sans nom. Sa langue alla jusqu'à briser les limites de la bouche de l'impératrice pour venir jouer avec celle de Night, la caressant, entamant un balai buccal exquis, pendant que ses mains continuaient à caresser chaque parcelle de son corps. Parfois, il s'arrêtait quelques secondes, comme lorsqu'il la posa sur sa poitrine pour la prendre légèrement en main, avant de repartir à des endroits plus secrets qui allaient surement faire plaisir à la belle.

Le baiser dura encore de longues secondes, avant qu'il ne le brise par lui-même, sa bouche se glissant vers le cou de la polymorphe pour y déposer de multiples baisers, s'appropriant son odeur du mieux qu'il le pouvait. L'homme ne savait même pas ce qu'il faisait, seul son instinct avait le contrôle total sur son être. Son instinct et ses pulsions, d'accord, il fallait bien l'avouer. Mais comment Heine devait-il résister ? Il avait en face de lui une plante d'une beauté réelle qui se laissait faire au grand plaisir de l'empoisonné. Le haut-dragon ne pouvait pas arrêter, l'envie et le plaisir étaient bien trop forts pour stopper maintenant. Et puis, elle ne lui pardonnerait pas, au fond de lui, il en était sûr.

Néanmoins, il devait quand même en être assuré. Il quitta alors ses lèvres, à contre-cœur, du coup de la belle pour venir souffler directement dans le creux de son oreille, d'une voix légèrement suave.

« Tu veux que je m'arrête ? »

L'intérêt de cette question était réel. Il devait être sûr et certain que Night ne faisait pas ça contre son gré, que ça soit par gêne ou par pitié. Malgré son envie, Heine était capable d'arrêter, ne pouvant simplement la violer dans le cas d'un refus. Certains étaient comme ça, mais l'homme s'attachait à ses principes. En même temps, si ces derniers n'étaient pas présents pour l'aider à avoir un minimum de conduite, il serait perdu à jamais dans les limbes insondables de la folie et deviendrait une simple loque dictée simplement par les désirs primaires. Et heureusement, ce n'était pas le cas.

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Ven 5 Aoû - 23:36
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




Si tu regardes avant de sauter,
Tu risques de ne jamais sauter.


Il n'y avait rien d'étonnant de voir Night tomber dans les bras d'un bel inconnu, même si elle respectait son mari, la fidélité n'était pas une notion existant chez les polymorphes, le terme même fidélité voulait dire deux personnes de sexe opposé vivant sous le même toit. Cela n'existait pas comme au sens humain, les couples duraient rarement plus d'un printemps.

Elle ne ressentait ainsi aucune honte, d'ailleurs très peu de ses petits étaient issus du même géniteur. D'ailleurs même pour une polymorphe, elle était plutôt casanière, même si avec les années, elle n'avait plus vraiment la fougue de sa jeunesse. Et ce genre de moment lui redonnait l'impression d'être jeune.

Night observait longuement l'homme une fois le baiser rompu, il n'était pas dénué de beauté et parfaitement à son goût. Elle reprenait lentement son souffle, malgré le feu qui prenait ses joues avant de répondre.

« Ça ne me dérange pas. ~»

Elle répondait tendrement à ce baiser, plus profond, plus sensuel, elle frémissait en sentant une agréable chaleur se rependre en elle jusque dans son bas-ventre, se laissant totalement guider par l'homme. Quand il venait embrasser son cou, elle penchait la tête sur le côté, se livrant totalement à lui.

« Continue, s'il te plait..»

Elle rougissait un peu plus devant ses propres mots, elle était attirée par lui et ne s'en cachait pas, caressant sa nuque tout en glissant une main dans son dos, presque possessivement.
Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Sam 6 Aoû - 13:08
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
«  Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Heine Rammsteiner et Night Coursevent
Tout ce que désirait le haut-dragon actuellement était de continuer ce moment particulièrement agréable, où leurs deux corps étaient collés, partageant une étreinte passionnelle et délicieuse. Le sourire de l'empoisonné s'étira lorsqu'elle annonça que le fait qu'il ne savait pas du tout ce qu'il faisait, contrôlé par l'instinct et l'envie, ne la dérangeait pas outre mesure. C'était une bonne nouvelle, prouvant encore une fois que l'impératrice ne trouvait pas cet instant désagréable ou forcé. Cela levait un poids du cœur de l'homme, qui pouvait désormais accentuer ses caresses de manière plus prononcée, presque plus perverses.

Sa bouche était toujours collée à sa nuque, la dévorant presque. L'odeur de la polymorphe emplissait les narines du haut-dragon, appréciant cela, alors que ses mains se baladaient toujours, arrivant à des endroits particuliers où il pouvait sentir qu'elle n'était pas indifférente à sa manière de faire. Lui-même sentait une chaleur l'envahir, faisant tout autant rougir ses joues que celles de la jeune femme. Cela faisait quelque temps qu'il n'avait pas fait ça avec une personne du sexe opposé, mais il sentait qu'avec Night, tout allait être différent. Bien meilleur. C'était une espèce de prémonition.

Le feu vert final fut la dernière réponse de l'impératrice, lui disant qu'il pouvait continuer. C'était la seule indication qu'il attendait, la preuve orale que la polymorphe désirait aller plus loin avec lui. Partager un moment qui durera la nuit, à faire des choses privées, dans une bulle, sans que personne ne le sache. Comme simple réponse, il enleva son haut, laissant tomber le tissu au sol avant de revenir embrasser sauvagement la belle, ses mains se glissant sous ses habits pour les retirer à son tour.

***

C'était le matin. Les yeux du haut-dragon s'ouvrèrent lentement, à cause des quelques rayons de soleil qui arrivaient à passer à travers les volets. Durant quelques secondes, le temps que tout son corps suive, son cerveau était vide, ne pensant à rien. C'est lorsqu'il entendit la respiration à côté de lui qu'il se souvint de la nuit dernière et des multiples choses qu'il avait faites aux côtés de son amante. Un moment particulièrement exquis, qui dura de longues heures. C'était sans conteste la meilleure nuit de sa vie, même en comparaison de ses autres amantes. Ce fut sauvage, violent, mais en même temps, une certaine douceur et une certaine complicité étaient présentes, tout ça dans un concert de gémissements et de bruits plus singuliers.

Il grommela doucement, les courbatures venant lui rappeler que faire de tels efforts physiques importants n'étaient pas sans conséquence. Néanmoins, il réussit à se tourner, histoire d'observer la créature qui dormait à ses côtés. Ses yeux lorgnèrent sur son corps, nu et particulièrement délicieux à regarder. Ne pouvant s'empêcher de s'approcher, il vient déposer quelques baisers dans son cou, glissant ses doigts contre sa peau pour doucement la caresser. Heine ne savait pas trop ce qu'il ressentait pour elle. Il y avait une attirance physique, certes, aussi sexuelle de par les compétences de la belle en la matière, mais il sentait que quelque chose d'autre était présent. Quelque chose de différent. Mais il n'arrivait pas à savoir quoi.

Cette situation était étrange, singulière, unique, pour l'empoisonné. Il n'avait jamais ressentit ça avant et n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui changeait. L'homme la connaissait depuis peu de temps, mais pourtant, il se sentait si proche d'elle. Night était différente de toutes les autres, pas seulement à cause de sa race, mais en général. Et pourtant, il ne la connaissait pas tant que ça, mais il désirait plus la connaître. Il frémissait, posant sa tête sur son épaule et fermant un peu les yeux pour profiter du contact.

Qu'allaient-ils faire maintenant ? L'homme ne savait pas. Un sentiment de possessivité l'animait légèrement, il désirait au fond d'elle qu'elle ne parte pas.

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Dim 7 Aoû - 2:12
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.

Jamais la polymorphe n'avait vécu une partie de jambes en l'air de cette manière, dans son espèce cet acte n'avait qu'un seul but, la reproduction. Il n'était pas vraiment question de plaisir, mais plus d'un frottement bien agacement qui produisait bien peu de chaleur. Mais cette fois-ci, ça avait été vraiment différent, la nuit avait été des plus agréable, dans un respect mutuel.

Au petit matin, lorsqu'elle s'éveillait lentement, aidée par les caresses de l'homme sur sa peau encore sensible de la veille, elle lâchait un grondement agacé, le soleil s’immisçait dans la pièce et l'aveuglait, elle aurait bien paressé encore dans ce lit. Mais l'aube en avait décidé autrement avec la complicité de son amant.

Frémissant en sentant l'homme se blottir contre elle, encore plus quand il venait attaquer son cou sans prévenir, lâchant un petit gémissement un brin agacé, elle aurait bien continué de dormir. En ce moment, elle était fatiguée et s'autorisait donc à grommeler sur l'homme.

« Bonjour. »

Elle ne savait pas trop quoi penser de ce petit moment, elle n'était pas connue pour être fidèle, n'appréciant pas les longues relations. Elle savait que ça ne durerait pas longtemps, mais pour l'heure, elle voulait juste profiter de la présence de l'homme.

Night venait tout naturellement se coller à lui pour profiter de sa chaleur alors qu'elle-même était gelée, frémissant une nouvelle fois, gardant les yeux mi-clos, elle aurait pu passer des jours dans ses bras, sans rien faire d'autre, elle y était bien. Elle n'avait aucune pensée parasite et ne pensait même pas à son mari ou ses enfants qui l'attendait chez-elle.
Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Dim 7 Aoû - 11:28
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
«  Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Heine Rammsteiner et Night Coursevent
La fatigue était encore légèrement présente chez le haut-dragon, raison pour laquelle il avait fermé les yeux une fois au contact de la peau nue de son amante. L'homme soupira doucement, tentant de ne pas retomber dans les bras de Morphée de nouveau. Quelques grognements féminins finirent par atteindre ses oreilles, lui faisant étirer un sourire. La polymorphe devait elle aussi s'éveiller et potentiellement par sa faute. Cette idée le fit rire intérieurement, avant qu'il ne la remarque se coller à lui. Le contact était ainsi plus agréable, plus privé, plus profond, faisant pousser à Heine un long soupir de satisfaction.

Lui aussi, il aurait pu rester des heures ainsi, collé à elle, dans cette chambre. Peut-être même que c'est ce qu'ils vont faire durant la matinée ? Pas besoin de sortir, seulement de rester là, à profiter de la chaleur de l'autre. Enfin, dans le cas de Night ce n'était pas vraiment de la chaleur : la jeune femme était gelée ! En même temps, à dormir nu ainsi, c'était prévisible. Mais il n'allait pas s'en plaindre, voir une belle polymorphe aux courbes exquises à son réveil, ce n'était pas une chance offerte à tout le monde. Pour la récompenser, il lui donnerait de sa chaleur et tout ira bien.

Un petit bonjour s'échappa des lèvres de la jeune femme. Pour y répondre, le haut-dragon se releva doucement pour venir déposer un baiser chaste sur ses lèvres, qui dura quelques secondes. Un petit plaisir qu'il ne pouvait se refuser, vu la douceur de ces dernières.

« Bonjour. Bien dormis ? »

De son côté, la réponse était déjà toute trouvée : bien sûr que oui. En même temps, vu la fatigue engrangée durant la journée, il pouvait en être difficilement autrement. Surtout que cette nuit était singulière par sa non-présence de cauchemars ou de tentatives foireuses du Docteur pour l'ennuyer durant ses rêves, pendant qu'il s'enfonçait dans le doux monde des songes. C'était assez rare pour être signalé, et surtout la principale raison de ce sommeil plus que réparateur.

Néanmoins, ce petit moment particulier fut perturbé par des bruits venant de la rue. On pouvait entendre des gens marcher plutôt rapidement, avec en plus le bruit caractéristique de plusieurs armures, plutôt lourdes. Qui pouvait faire autant de bruit ? Le sixième sens de Heine lui dit clairement que tout ça ne sentait pas bon. Pas bon du tout. Il se releva légèrement, quittant à contrecœur le corps de son amante pour écouter un peu mieux, le regard rivé sur les volets. Puis, un bruit violent retentit : la porte de l'auberge avait été ouverte, voir même défoncée !

« Nous sommes à la recherche d'un homme aux yeux rouges et d'une femme aux cheveux noirs qui seraient peut-être chez vous. Ils ont agressé d'honnêtes citoyens et doivent en payer le prix. »


Ces quelques phrases raisonnant dans l'endroit firent lever d'un bond Heine qui afficha un air sombre. Bien sûr, après tout ces bons moments, il fallait que tout soit détruit par des connards. C'était surement les trois abrutis rencontrés hier soir qui, ce matin, sont allés les prévenir. Bordel de merde ! Cela mettait le haut-dragon hors de lui. Il désirait simplement profiter de cette matinée avec Night, collé à elle, profitant de son contact et de son odeur. Et voilà que des connards venaient détruire tout ça à cause de trois boulets.

« On dirait qu'on ne va pas pouvoir rester. Désolé Night. »

Il avait dit ces quelques mots avec une déception particulièrement perceptible. L'homme se leva alors, et attrapa quelques affaires. Heine était décidé à régler cette affaire seul, il ne désirait pas que Night s'en mêle. Le jeune homme avait déjà de nombreux problèmes dans ce royaume alors un peu plus un peu moins, cela ne changeait rien. Concernant la jeune femme, c'était différent, elle était inconnue des chevaliers sacrés sous sa forme humaine. L'empoisonné ne voulait pas qu'elle ait des potentiels problèmes après.

C'était un peu son petit cadeau. La protection, sans même hésiter. Bizarre, d'habitude, il n'aurait fait ça pour personne. Mais avec elle, c'était différent. Il voulait la protéger, la défendre, faire en sorte qu'elle aille bien. L'homme ne détecta pas tout de suite ce que cela voulait signifier, que peut-être des choses étranges naissaient au fond de lui. Mais pour le moment, la priorité était de s'occuper des chevaliers plus bas. Surement des apprentis désirant impressionner leurs maîtres, donc de la simple chair à canon face à lui. Ça ne devrait pas durer longtemps.

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Mar 9 Aoû - 11:14
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.

Elle n'était pas vraiment gelée juste parce qu'elle avait passé la nuit nue, elle avait l'habitude d'autant plus que chez-elle il, faisait bien plus froid, mais comme elle avait enfin passer une bonne nuit de sommeil, son élément semblait de retour et ce n'était pas plus mal.

La polymorphe s'étirait contre le mâle, lâchant un petit grondement en sentant toutes ses courbatures, mais c'était en quelque sorte les risques d'une petite nuit bien agréable. Elle frémissait d'avantage en sentant ses lèvres sur les siennes répondant tendrement à ce baiser.

« Très bien, merci. »

Night appréciait particulièrement ce moment tendre qui n'appartenait qu'à eux, elle n'en avait pas connu de semblable à vrai dire, tout ceci était un peu trop nouveau pour elle. Mais il semblerait que pour une fois, la nouveauté ne l'effrayait pas, au contraire, elle se sentait bien, dans une certaine sécurité.

Mais elle se trompait, en entendant les voix, se redressant brusquement, tendant l'oreille, roulant un œil légèrement inquiet, elle n'avait pas la place pour changer de forme et se sentait acculée. Se levant rapidement pour au moins enfiler quelque chose d'à peu près décent.

La polymorphe ne pouvait s'empêcher de pouffer en entendant l'homme plus bas, s'ils savaient son rang, ils auraient probablement laissé courir et cette agréable matinée aurait continué comme elle avait commencer. Mais ici personne la connaissait.

Par réflexe, elle se jetait presque sur l'homme pour déposer un baiser brûlant, voilà l'effet que lui faisaient ses mots, sentant sa déception. Ce geste se voulant rassurant autant pour lui que pour elle.

« Je te retrouverais sois-en sûr. Mais pour l'heure, nous avons des visiteurs. »

Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Jeu 11 Aoû - 19:09
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
«  Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Heine Rammsteiner et Night Coursevent
Heine entendait déjà des gens monter dans les escaliers. C'est qu'ils ne perdaient pas de temps ! L'homme ne savait pas si l'aubergiste avait balancé les informations concernant la chambre où ils étaient et il s'en moquait un peu : ce n'est pas comme si un vulgaire homme pouvait résister à plusieurs chevaliers sacrés. Même les apprentis possèdent une force bien supérieure à celle de l'humain lambda, c'était une chose qu'il devait au moins leur accorder. Ils atteindraient la porte d'une minute à l'autre, l'empoisonné devait faire son boulot.

Il termine ainsi rapidement de s'habiller, toujours dans un certain état de déception. Voilà que le haut-dragon devait laisser son amante pour s'occuper de connards ramenés par des enfoirés plus débiles qu'eux. Ils allaient surement voir de quoi était capable un Heine énervé et c'était tant pis pour eux. C'était obligatoire : quand l'homme trouvait un peu de bonheur, la vie faisait en sorte de lui arracher et de lui rendre le malheur au centuple. C'était presque comme si on lui offrait quelque chose qu'il attendait depuis sa naissance pour lui enlever quelques heures après.

Mais tout s'effaça lorsque l'impératrice se jeta presque sur lui, ce dernier l'enlaçant quasi immédiatement. Elle posa ses lèvres sur les siennes, entamant un baiser agréable auquel il répondit avec plaisir. Heine profita ainsi de ces quelques secondes de délice, du contact doux et agréable de la bouche de la jeune femme. En une seconde, elle annihila sa déception, seul du bien-être étant désormais présent dans l'homme. C'était presque de la magie, à ce stade !

Les quelques mots qui s'échappèrent de la polymorphe firent frissonner le haut-dragon qui étira un mince sourire. En effet, elle le retrouvera. Ou bien ça sera lui. Ou bien peut-être que le hasard viendra pimenter ce jeu étrange qu'est la vie en les faisant de nouveau rencontrer complètement par hasard, au détour d'une ruelle lors d'une nouvelle nuit. Il prit une profonde respiration, calmant les relents de colère qui revenaient en entendant les chevaliers vérifier chaque chambre avant qu'il ne lâche son amante.

« Je reviens. »

Il ouvrit alors la porte, sortant quelques minutes de la chambre. En face de lui, il y avait une demi-douzaine d'hommes en armure qui se tournèrent pour voir l'empoisonné. Durant quelques secondes, un léger silence s'installa, avant que les simples d'esprit ne remarquent que l'albinos qui se tenait devant lui était celui qu'ils recherchaient. Lorsque le haut-dragon comprit qu'ils avaient fait le rapprochement, il afficha un simple sourire moqueur, les prenants biens évidemment de haut. Aucun mot ne sortit de sa bouche, comme si ces derniers ne méritaient même pas d'entendre le son de sa voix.

Ils s'élancèrent contre Heine qui prit alors une profonde inspiration, avant d'imiter un hurlement puissant, recrachant alors un véritable rayon de gaz. Ce dernier, semblable à une bourrasque de vent, envoya les quelques hommes s'écraser contre le mur en face, près des escaliers, avant de tomber les uns sur les autres, inanimés. On dirait bien qu'ils n'étaient que de simples apprentis tout nouveaux, ils n'eurent même pas le temps de ne serai-ce tenter d'esquiver son attaque.

L'empoisonné leva les yeux au ciel, légèrement déçu par la prestation des soi-disant défenseurs de Liones. Néanmoins, ils étaient dans la capitale et ce n'était pas vraiment l'endroit où il fallait faire du grabuge. Un simple voyageur capable de terrasser de potentiels chevaliers sacrés, cela risquerait d'attirer l'attention des plus gros poissons et ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il recherchait actuellement.

Enfin, au moins, grâce à ça, la jeune femme ne serait pas incriminée pour la potentielle mort des quelques âmes se trouvant ici.

En parlant de cette dernière, notre protagoniste re-rentra de nouveau dans la chambre, lançant un petit sourire à Night comme pour lui expliquer que tout était terminé.

« Bon, par contre on doit y aller. On est dans la capitale, je n'ai pas envie d'attirer les gros poissons. »

Il s'élance donc vers la fenêtre qu'il ouvre rapidement, donnant ainsi une belle vue sur la rue pleine de gens. Après un regard adressé à Night, l'homme comprend qu'elle ne pourrait peut-être pas sauter d'aussi haut. Heine se mord ainsi la lèvre, réfléchissant quelques secondes et décide d'attraper la jeune femme pour... la porter, tout simplement. À la manière des mariés, d'ailleurs ! Une main sous les jambes et une dans le dos. Elle était plutôt légère, d'ailleurs, ce qui fit sourire l'empoisonné.

Ignorant les potentielles remarques de la jeune femme, il enjamba rapidement la fenêtre pour sauter. En l'air, il activa ses écailles draconiques au niveau de ces jambes, renforçant sa résistance, avant de tomber plutôt facilement sur le sol, non sans fracas, il fallait l'avouer. Tout le monde se tourna vers eux, notamment des spectateurs qui attendaient à la base le retour triomphal des apprentis chevaliers, avant... D'hurler.

En effet, notre ami n'avait pas vraiment la tête du gentil fermier aimant. Ses traits étaient forts, son regard sombre et ses lèvres formaient l'exact même d'un sourire. Normal : il était simplement concentré à la protection de son amante et surtout à sortir vivant de la capitale du plus puissant royaume de Britannia. Mais pour eux, c'était...

« IL ENLEVE UNE JEUNE FEMME !! »

... Eh bien oui, vous avez bien entendu. Voilà que tout le monde le prenait pour un simple kidnappeur qui attrapait sa proie du samedi. Il plissa les yeux devant cette nouvelle, assez déprimé de ressembler à un criminel, avant de tenter de relâcher son amante.

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Sam 13 Aoû - 19:40
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




Night sentait une légère inquiétude monter en elle quand elle entendit les gens commencer à monter les escaliers, se sentant prisonnière, n'ayant pas la place pour prendre sa forme de dragon, elle ne saurait même pas se défendre contre cs personnes qui leur voulait du mal en plus d'avoir gâché ce moment qui n'appartenait qu'à eux-deux.

Elle l'observait presque avec déception se rhabiller, ayant déjà pris l'habitude d'admirer le corps de l'homme, ce qui ne lui arrivait que très peu après tout, affichant un petit air déçu presque enfantin.

Cependant ce petit baiser lui faisait perdre toute notion de danger, restant de longues secondes contre lui, profitant de ses lèvres, de sa chaleur et de tout le reste. Se sentant déjà bien plus forte.

Quand il se détachait d'elle, elle disait d'un ton presque menaçant :

« Sois prudent. »


En sentant une modification des auras en plus du bruit et de l'aura, elle fit ce que n'importe quel polymorphe aurait fait face à cette nouveauté : prendre sa forme équine, faire un brusque écart, piaffer en tentant de se calmer, rouler des yeux inquiets et enfin analyser la situation et se rendre compte que ce n'était rien. Reprenant forme humaine une fois la nouveauté passée, ce cirque ne durant que quelques secondes. Reprenant ensuite forme humaine.

Elle répondait presque timidement au sourire de son amant, espérant qu'il n'avait pas entendu le bordel qu'elle avait foutu, après tout un cheval sur du parquet ce n'était pas ce qu'il y avait de plus silencieux.

Comprenant sans mal qu'il ferait bien de s'enfuir le plus vite possible, sachant qu'elle ne risquait pas grand chose à cause de son rang, mais dans l'empire tout cela serait bien différent, son mari étant sensible au punitions publiques et autres horreurs dans le même genre.

Elle lâchait une petite plainte surprise quand il venait la porter, ne comprenant pas tout à fait ce qu'il cherchait à faire, restant impassible face à ses remarques ! Un comble vu la nuit qu'ils avaient passé ensemble. Mais elle comprenait bien vite, jamais elle n'aurait pu sauter sans rien se casser, il lui rendait donc un service.

Une fois qu'il était bien loin et qu'il oubliait de la poser sur le sol, elle profitait de cette petite position, position pour lui dire d'un ton amusé, dissimulant habillement une menace légère derrière :

« Lâche moi et je m'arrange pour te faire accuser de viol en prime. ~ »

L'humeur encore joueuse malgré tout.
Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
avatar
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Jeu 18 Aoû - 11:42
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
«  Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Heine Rammsteiner et Night Coursevent
Voilà que désormais, le chien errant était poursuivi par des gens pour un crime qu'il n'avait pas du tout commis ! Il avait l'habitude d'être attaqué pour des meurtres où il n'était pas réellement responsable, oui, mais c'était tout de même sa main qui prenait la vie de ces personnes, qu'il soit sous l'emprise de sa folie ou non. Dans ce genre de cas, il acceptait simplement le fait d'être recherché, c'était un moyen comme un autre de purger un peu sa peine à cause de sa faiblesse. Mais à présent, la situation était très différente ! C'était la première fois qu'il sentait le glaive de la justice s'éclater sur son crâne sans le mériter. Et bordel de merde, comme il le dirait surement, la gêne emplissait son être.

Pour ne pas arranger tout ça, la jeune femme le menaça même d'accusation de viol s'il la posait par terre ! C'était un comble ! Elle serait prête à l'accuser alors que cette nuit passée était née d'un consentement mutuel ? C'en était irréel, jamais l'empoisonné n'aurait pensé commencer sa journée comme ça. Heine commença à réfléchir quelques secondes, se mordant la lèvre. Comment pouvait-il se sortir d'une telle situation ? Le haut-dragon tenait fermement la jeune femme, crispant ses doigts sous sa peau, avant de se dire qu'une seule solution pouvait être la bonne : la fuite.

« Tiens-toi bien à moi. »

Ni une, ni deux, il commença à partir d'un coup avec rapidité. Ce n'était même pas de la course, mais des bonds particulièrement puissants, lui permettant d'aller plus vite qu'avec simplement une course. Certes, cela le bloquait à une direction fixe et l'empêchait de faire des virages, mais lorsque cette situation se présentait, il s'arrêtait simplement pour faire un bond dans la direction souhaitée. Grâce à ça, il traversa la ville avec une grande rapidité, ses yeux fixant la route devant lui, concentré à ne percuter personne.

Au bout d'à peine, quelques minutes, ils avaient ainsi traversé une grande partie du chemin les séparant des grandes portes de la capitale de Liones, qui était ouverte. Des marchands entraient paisiblement, discutant soit avec les gardes pendant qu'ils vérifiaient les chargements qu'avec les passants heureux de voir de nouvelles têtes. Des marchands entraient paisiblement, discutant soit avec les gardes pendant qu'ils vérifiaient les chargements qu'avec les passants heureux de voir de nouvelles têtes.

Heine finit enfin par retomber sur le sol, tenant fermement son amante pour l'empêcher de trop bouger avant de pousser un petit soupir et de reprendre sa course en direction de la forêt, dans laquelle il s'arrêta, sûr que personne ne pouvait les suivre désormais, avant de grommeler doucement.

« Je pense qu'on est bon maintenant. Tu veux que je te pose ? »

La forêt était relativement éloignée de la capitale et vu à la vitesse à laquelle il était parti, peu de chance qu'on arrive à les retrouver. Ils ne devraient même pas prendre la peine d'envoyer un chevalier sacré de plus haut niveau sans avoir la moindre information sur la direction prise par les deux amants. Au moins, ils étaient tranquilles pour le moment et pourraient tranquillement partir... surement chacun de son propre côté.

L'homme soupira à cette idée, légèrement déçu, il fallait l'avouer, avant de lever la tête pour voir le ciel, partiellement caché par les feuillages des arbres. La température était idéale, ni trop chaud, ni trop froid, et la forêt permettait d'éviter d'être repéré facilement. En d'autre termes, l'endroit et le moment étaient absolument parfaits pour pouvoir partir et se faire un peu oublier. En effet, vu les quelques événements passés, Heine allait surement éviter la capitale. Peut-être même le royaume, histoire d'aller voir un peu du côté de Camelot, le temps que son visage ne soit oublié de Liones.

Fiche écrite par Heine / Castiel D. Constantine © Codée par Heine / Castiel D. Constantine
Voir le profil de l'utilisateur http://nanatsu-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   Mar 11 Oct - 21:24
Night feat. Heine.
J'ai de la prestance,
.. un beau visage, et..




L'Impératrice trouvait cependant du réconfort dans cette situation, une fuite avec un amant au clair de lune avait quelque chose de plutôt excitant et de romantique, surtout. Et pourtant, elle n'avait jamais été du genre à verser dans ce genre de niaiseries, elle avait longtemps préféré la brutalité des hommes à la délicatesse des femmes.

Cependant, malgré la fuite et les gardes, elle se sentait étrangement en sécurité dans les bras de l'albinos, bien plus qu'entourée de sa propre famille ou chez elle dans la salle du trône au Belvédère, bien à l'abri derrière les murs noirs et épais des quatre tours. Une pièce froide sans vie, contrairement à l'étreinte de son amant du moment. Et quel homme !

Une fois promptement déposée à l'orée de la forêt, elle lâchait un petit soupir déçu, sans doute avait-elle espéré que la fuite durerait plus longtemps, pour profiter encore un peu de la présence de l'homme auprès d'elle. Car comme tous les polymorphe, elle avait la solitude en horreur et la compagnie de ses suivantes ne lui suffisait pas. En quelque sorte, le reste du temps, il lui manquait un homme autre que son mari, pour la nuit, et pour un temps un peu plus court que la traditionnelle éternité.

La polymorphe s'éloignait de quelques pas de lui, l'observant longuement, ses yeux bleu électrique luisant légèrement dans la pénombre, avec un vague questionnement et une légère angoisse, elle aussi ne devrait pas rester trop dans le coin, ici ses forces étaient plutôt limitées et elle ne voulait pas courir de risque. Même si cette séparation avait un air définitif.

Elle finissait par prendre sa forme équine, se tourner en direction des bois et s'avancer dans l'obscurité de la forêt, sans un mot. Elle reviendrait bien entendu, elle finissait par s'éloigner, les bruits de ses sabots sur le sol presque absents. La dame reviendrait, elle n'était pas du genre à s’effrayer de si peu. Et puis elle était possessive.

Fiche écrite par L'Envol141 © Codée par Heine Rammsteiner
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » - Heine.   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» purge des freins avec abs
» Tout rentre dans l'ordre pour le moment avec mister peluche...
» ET NOS CLEBARDS DANS TOUT CA??? CANI VTT!!!
» ORDRE DE DEPART
» Sorti tout droit du plein rhone !!!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: